Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Protéger la nature pour rendre l'Italie plus sûre

Inondations dans le Piémont : seules 18 % des communes italiennes ne sont pas menacées par des catastrophes naturelles. © Gesellschaft für Ökologische Forschung

Les grandes organisations environnementales italiennes exigent que le gouvernement et les communes prennent enfin des mesures adéquates en matière d'aménagement du territoire : 82 % des communes sont exposées à des risques naturels.
Inondations, mouvements de terrain et chutes de pierres : ces risques hydrogéologiques menacent 82 % des communes italiennes, essentiellement dans les régions de montagnes, près des cours d'eaux et au bord de la mer. C'est ce que montre une étude réalisée pour la Protection Civile et l'organisation environnementale Legambiente.
Les organisations environnementales demandent au gouvernement, aux régions et aux communes de prendre des mesures adaptées pour protéger l'Italie : aménagement durable du territoire, utilisation responsable des sols, rénovation du bâti existant plutôt que construction de nouveaux bâtiments. Elles réclament aussi la fin des spéculations immobilières, pour que les risques liés aux dangers naturels ne continuent pas d'augmenter. Selon les organisations, ces mesures de prévention permettraient d'augmenter la sécurité des populations et de dynamiser l'économie.
La ministre italienne de l'Environnement estime qu'il faudra investir 40 milliards d'euros dans des ouvrages de protection pour protéger les communes italiennes des risques hydrogéologiques.
Source et informations complémentaires : http://wwf.it/UserFiles/File/News%20Dossier%20Appti (it), www.legambiente.it/sites/default/files/docs (it)