Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Le mouvement est lancé

De la boue, du feuillage et du bois : grâce au projet « Invitation dans la forêt », co-financé par le programme dynAlp-climate du Réseau de communes, des enfants de Slovénie se familiarisent avec l’écosystème forestier en jouant. © Nika Muršak / Občina Kamnik

Le changement climatique est un fait indéniable. La question est de savoir comment réagir. Pour de nombreuses communes, le programme dynAlp-climate du Réseau de communes « Alliance dans les Alpes » a été le déclencheur d’une série de projets de toutes sortes pour faire face à ce phénomène.
Au cours des 120 dernières années, les températures ont augmenté de près de 2°C dans les Alpes, soit deux fois plus que la moyenne mondiale, et cette tendance devrait se poursuivre. Les chercheurs estiment que la température augmentera encore de 2°C lors des 40 prochaines années. Il est donc urgent d’agir.
Les communes et régions du Réseau de communes « Alliance dans les Alpes » s’efforcent depuis longtemps de protéger le climat de manière soutenable et de mettre en place des mesures d’adaptation aux changements climatiques. « Les moyens d’exercer une action positive sur le climat sont aussi nombreux que les habitants des Alpes » déclare Rainer Siegele, Président du Réseau de communes.
Les quelques 300 communes membres de ce réseau bénéficient, dans le cadre du programme dynAlp-climate, d’un soutien technique et financier pendant trois ans pour leurs initiatives et leurs activités de protection du climat et d’adaptation aux changements climatiques. Quinze manifestations ont permis aux représentants des communes de s’informer sur le phénomène du changement climatique et sur les solutions, et d’échanger leurs expériences.
Un soutien financier a été accordé à 20 projets dans toutes les ­Alpes sur des thématiques très variées : bâtiments énergo-efficients, transports, énergies renouvelables, tourisme, produits locaux, ­adaptation, participation citoyenne, formation et bien d’autres.
Pour la plupart des projets, dynalp-climate a servi d’amorce et les activités se poursuivront même après la clôture des projets. Deux de ces projets concernent les enfants et les adolescents: « Invitation dans la forêt » et « Permis Energie ». Ils prouvent tous les deux qu’une commune peut s’engager même avec un budget limité.

Le Permis Energie, cours intensif sur l’énergie et la protection du climat
Qu’est-ce que l’énergie ? A quoi sert-elle ? Et comment chacun peut-il contribuer à l’économiser ? Autant de questions que se sont posées les élèves de Sonthofen/D, « Ville des Alpes de l’année 2005 », dans le cadre d’un projet intitulé « Permis Energie ». Les enfants de Sonthofen de 8 à 10 ans ont découvert, entre autres, la relation entre la consommation d’énergie et la protection du climat et ce qui fait la particularité des énergies renouvelables. Ils ont réalisé des expériences pour apprendre quels sont les meilleurs moyens d’économiser de l’électricité. Une analyse énergétique de leur domicile devrait inciter les parents à réduire leurs besoins en énergie pour le chauffage et les transports. Le projet « Permis Energie » a bénéficié du soutien de la Bund Naturschutz (BN) ou Ligue bavaroise pour la protection de la nature, et d’une aide de 1500 euros du programme dynAlp-climate.
Depuis mai 2012, le « Permis Energie » est proposé à tous les élèves­ de troisième primaire (équivalent CE 1) du district d’Oberallgäu par le Centre de découverte de la nature de l’Allgäu de la BN, qui vient d’être créé. Le programme a déjà été demandé plusieurs fois. Le district d’Oberallgäu a créé un comité consultatif pour l’énergie, dans lequel la section BN du district est représentée par deux personnes. Ce comité préconise le « Permis Energie » pour toutes les classes de troisième primaire du district. Les possibilités de financement sont actuellement à l’étude.
La ville de Kempten soutient également l’exécution du programme dans toutes les classes de troisième primaire à partir de l’été 2012 et pour une durée de trois ans dans le cadre de son plan de gestion climatique. Le centre BN de Découverte de la nature de l’Allgäu et le Centre de l’énergie et de l’environnement de l’Allgäu « eza ! » coopèrent et ont intégré le « Permis Energie » dans les conseils en énergie donnés aux communes du district d’Oberallgäu et des districts de l’Allgäu voisins.
www.nez-allgaeu.de

La forêt, une salle de classe
Les quatre communes de Kamnik, Bovec, Bohinj und Kranjska Gora, membres du réseau, ont lancé un projet dynAlp-climate intitulé « Invitation dans la forêt » et destiné à familiariser les enfants des écoles maternelles et primaires avec la forêt, qu’il neige ou qu’il vente. Les jeunes enfants pourront ainsi passer leurs loisirs dans la nature et acquérir une attitude responsable vis-à-vis de l’écosystème forestier. Ils découvriront aussi en s’amusant quels sont les effets du changement climatique et comment on peut y faire face.
Le projet a d’abord été lancé par une école maternelle de Kamnik qui a proposé une série d’ateliers repris ensuite par les écoles primaires. Dans un deuxième temps, le projet a été étendu aux autres communes, Bovec, Bohinj et Kranjska Gora. Ensemble, les participants adultes ont découvert que la forêt n’était pas seulement un terrain de découverte pour la quatrième année d’école mais aussi une formidable salle de classe dans la verdure, adaptée à toutes les tranches d’âge et à toutes les matières enseignées. Pour que l’ « invitation dans la forêt » perdure après la clôture du projet, on a introduit le concept du « lundi dans la forêt » : tous les lundis, les enfants sont dans la forêt.
A l’avenir, l’accent sera mis sur le travail avec les enseignants et les éducateurs afin d’atteindre les objectifs du « lundi dans la forêt » et du processus d’apprentissage continu dans la nature. D’autres communes ont également décidé de mettre en œuvre cette ­démarche pédagogique dans leurs écoles. Le projet est cofinancé par l’Office slovène de l’éducation, qui souligne son caractère ­innovant.
www.alliancealpes.org/dynalp-climate
*********************************************
Des communes agissent sur le climat
« Alliance dans les Alpes » (AidA) réunit plus de 300 com­munes qui s’engagent ensemble pour faire des Alpes un espace de vie pour les générations présentes et futures. La CIPRA a participé à la fondation du Réseau en 1997 et gère depuis 2000 une partie de son secrétariat.
CIPRA International a élaboré le programme dynAlp-climate pour le compte d’AidA et en assure la direction. Elle coordonne le choix et le suivi des 20 projets financés, l’organisation de manifestations et la communication vers les communes membres et d’autres groupes-cibles sur le thème de la protection du climat.
Le programme dynAlp-climate dispose d’un budget total d’environ deux millions d’euros pour une durée de trois ans, dont 800 000 euros viennent de la Fondation MAVA pour la Nature, l’autre partie de cofinancements provenant des collectivités territoriales porteuses de projet et d’autres subventions.
*********************************************
Source : Alpenscène n° 97 (www.cipra.org/fr/alpmedia/publications/5017)