Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Premier coup de pelle pour le tunnel du Semmering

Semmeringbahn Viadukt

Le chemin de fer du Semmering est inscrit au patrimoine mondial de l'humanité. Le nouveau tunnel doit être achevé en 2024 et grèvera le budget autrichien jusqu'en 2066. © Alliance for Nature

Les procédures d'autorisation ne sont pas encore terminées, mais les tractopelles ont déjà pris position sur le Semmering pour la construction du tunnel ferroviaire. La politique autrichienne donne son feu vert, ignorant le flot de protestations et les caisses vides de l'État.
Long de 27,3 km, le tunnel ferroviaire sous le Semmering, l'un des plus longs d'Autriche, coûtera trois milliards d'euros et est vivement contesté depuis 20 ans. Le premier coup de pelle est fixé au 25 avril, et la fin des travaux prévue pour 2024. La politique a donné son feu vert, bien que les autorités n'aient pas terminé les procédures obligatoires. En février, deux douzaines de maisons ont déjà été démolies et des routes déplacées à Gloggnitz, en Basse-Autriche. Le Parlement autrichien a par ailleurs voté la semaine dernière 33 milliards d'euros d'investissements pour l'infrastructure ferroviaire jusqu'en 2017. Ces investissements vont grever les budgets autrichiens de 26,67 milliards d'euros au total jusqu'en 2066. Les fonds ne sont pas destinés uniquement aux travaux sur le Semmering, mais aussi au financement des tunnels également très contestés du Brenner et dans la Koralpe.
L'organisation environnementale "Alliance for Nature" a engagé un recours contre les procédures réalisées jusqu'ici : selon elle, les experts nommés par le gouvernement de Basse-Autriche sont partiaux. Plus de 1500 objections auraient également été ignorées lors de l'étude d'impact sur l'environnement. Alliance for Nature critique en outre la tactique de "mise devant le fait accompli" pratiquée par les politiques, qui ont décidé de lancer les travaux sans tenir compte des objections ni des procédures en cours. Un recours a été engagé devant le tribunal administratif pour stopper le méga-projet.
Sources et informations complémentaires:
http://diepresse.com/home/wirtschaft/economist (de), www.parlament.gv.at/PAKT/VHG/XXIV/I/I_01755 (de), http://noe.orf.at/news/stories/2529304/ (de), http://cba.fro.at/wp-content/uploads/openup (de), http://derstandard.at/1334530869403 (de)