Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Candidature d'Annecy/F aux JO : des conséquences sous-estimées

Candidature aux JO : des Jeux pas vraiment " verts " à Annecy.

Candidature aux JO : des Jeux pas vraiment " verts " à Annecy. © Isabelle Morisseau

" L'impact environnemental des Jeux olympiques a été largement sous-estimé dans le dossier de candidature " s'indignent des associations écologistes françaises.
Dans une lettre ouverte à la commission d'évaluation du CIO, qui a visité la ville candidate d'Annecy début février, France Nature Environnement, la Fédération Rhône Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) et CIPRA France mettent en garde contre les répercussions prévisibles d'une manifestation de cette ampleur. Chamonix, le plateau du Semnoz et le massif des Aravis sont particulièrement concernés. En effet, pas moins de sept installations sportives neuves doivent être construites, alors que dossier initial prévoyait l'utilisation des infrastructures existantes. Pour le plateau du Semnoz, cela signifierait un enneigement produit grâce à l'eau du lac d'Annecy situé 1 200 m en contrebas.
CIPRA France s'est retirée en janvier du conseil " Développement durable et environnement ". " Les mesures de compensation environnementale que nous avions réclamées, comme la protection de la vallée des Aravis, n'ont pas été prises en compte " explique Patrick Le Vaguerèse, Président de CIPRA France.
Le CIO décidera en juillet 2011 si les Jeux d'hiver 2018 se dérouleront à Munich/D, Pyeongchang/KR ou Annecy/F.
Sources : www.cipra.org/fr/CIPRA/cipra-france/presse (en), www.lemonde.fr/sport/article/2011/02/07
Mots-clés associés : ,