Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Conférence annuelle 2010 de la CIPRA : " Les Alpes en mutation "

Au centre des préoccupations de la CIPRA: les perspectives d'avenir des régions de montagne défavorisées dans les Alpes.

Au centre des préoccupations de la CIPRA: les perspectives d'avenir des régions de montagne défavorisées dans les Alpes. © CIPRA Autriche

La 54e conférence annuelle de la CIPRA a eu lieu la semaine dernière (du 14 au 16 octobre 2010) à Semmering/A sous le titre " Les Alpes en mutation - Les régions périphériques entre abandon et espoir ". La conférence a montré que les décideurs commencent seulement à percevoir les problèmes auxquels ont à faire face les zones reculées situées dans les régions intra-alpines.
Il n'existe pas de recettes miracle pour résoudre les problèmes de ces territoires : leurs situations respectives et leurs besoins respectifs sont beaucoup trop divers, et doivent donc être abordés de façon spécifique. Cependant, un débat doit être engagé et des mesures mises en oeuvre en vue d'un développement durable des régions alpines rurales périphériques. Au plan politique (Union européenne, Etats, régions), il s'agit d'engager les prochaines démarches pour être à l'écoute des défis auxquels sont confrontées les régions concernées. La CIPRA continuera de suivre à l'avenir cette thématique importante pour l'espace alpin. L'un des buts essentiels est de mettre au point une vision 2030 afin de présenter les perspectives possibles pour l'avenir et les régions de montagne défavorisées.
Le refus du parlement suisse de ratifier trois protocoles d'application de la Convention alpine a également été débattu à Semmering. Face au risque que cette décision négative entraîne un affaiblissement de la position de la Convention alpine dans la politique intérieure des autres parties contractantes, la CIPRA a adopté une résolution dans le cadre de la conférence. Dans cette résolution, elle invite la Suisse à présenter une vision commune pour une politique alpine durable et à imposer à moyen terme la mise en œuvre politique des protocoles. La CIPRA observera précisément les évolutions dans ce domaine et réévaluera la situation dans son ensemble en vue de la XIe Conférence alpine de mars 2011. La CIPRA s'est en effet engagée dès le début pour la mise en œuvre de la Convention alpine et de ses protocoles d'application, qui peuvent donner les impulsions nécessaires au développement des régions alpines rurales périphériques et fournir des réponses aux problèmes spécifiques des Alpes.
Informations sur la conférence annuelle : www.cipra.org/fr/jf2010
Résolution de la CIPRA : www.cipra.org/fr