Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La France expérimente le covoiturage

Covoiturage et voitures en libre service, la mobilité de demain.

Covoiturage et voitures en libre service, la mobilité de demain. © BIG BANG 2010

Une première en France : la plateforme "é.covoiturage " du Conseil général du département de l'Isère met en relation conducteurs et passagers. Les voitures ne se déplacent plus à moitié vides et on économise ainsi des trajets. Une expérience menée entre le plateau du Vercors et Grenoble.
Près de 4 500 véhicules personnels circulent chaque jour entre le plateau du Vercors et Grenoble. Dans la plupart des cas, le conducteur est seul dans son véhicule et ne transporte que rarement des passagers. L'action lancée par le Conseil général vise à profiter du potentiel de places assises dans les voitures pour transporter un maximum de personnes. L'idée est de mettre les conducteurs et les passagers en contact grâce à des moyens simples. Les seules conditions requises sont une inscription et la possession d'un téléphone mobile. En moins de 2 minutes, il est ainsi possible de trouver grâce à un simple SMS une possibilité de covoiturage à proximité. Les conducteurs passent prendre les passagers à un arrêt de bus départemental ou à l'un des 30 points relais d'" é-covoiturage " mis en place à Grenoble.
Cette expérience est menée du 16 septembre au 26 novembre. Pendant toute la durée de l'expérimentation, les conducteurs seront rémunérés 10 centimes d'euros/km en bons d'achat, pour compenser d'éventuels détours. Les passagers profitent quant à eux de la gratuité du service, et participent uniquement aux frais de déplacement.
Cette expérience française va dans le sens des constats de l'association allemande Transports et environnement Verkehrsclub Deutschland (VCD), qui va encore plus loin et voit à moyen terme l'avenir de la mobilité dans des flottes de véhicules électriques en libre service. Son homologue autrichienne, le Verkehrsclub Österreich (VCÖ), prévoit que les véhicules électriques joueront un rôle essentiel dans un avenir proche dans les flottes automobiles, par ex. les taxis. Selon le VCD, cela permettra de réduire considérablement le nombre d'immatriculations, et d'assurer un maximum de trajets avec une seule et même voiture. Pour que l'électro-mobilité puisse contribuer à la lutte contre le changement climatique, l'énergie consommée devra provenir de sources renouvelables.
Pour participer à l'expérimentation, les conducteurs et les passagers de l'Isère peuvent s'inscrire sur le site www.itinisere.fr/ (fr)
Sources et informations complémentaires : www.engins.fr/, www.localtis.info/cs, www.vcd.org/elektromobilitaet.html (de), www.vcoe.at/start.asp?ID=8479 (de)