Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Fonds publics et centrales électriques en zones sensibles

Pomper des cours d'eau dans des régions sensibles pour produire de l'électricité grâce à des fonds publics : un exemple d'irresponsabilité dénoncé par l'association faîtière écologiste autrichienne.

Pomper des cours d'eau dans des régions sensibles pour produire de l'électricité grâce à des fonds publics : un exemple d'irresponsabilité dénoncé par l'association faîtière écologiste autrichienne. © swissphoto / www.flickr.com

" Verbund ", le plus gros producteur d'électricité autrichien, a depuis longtemps des projets d'extension dans le domaine hydro-électrique. D'après d'anciennes déclarations de son directeur, Wolfgang Anzengruber, l'entreprise n'avait pas besoin de subventions de l'Etat pour financer son développement.
Le 31 août dernier, une augmentation de capital de 510 millions d'euros a été accordée à l'entreprise. Une décision qui indigne l'association écologiste faîtière autrichienne : " C'est un scandale !" titre-t-elle dans un communiqué de presse. Cette injection de capitaux constituerait une violation du droit européen des subventions. Cette aide serait un scandale non seulement du point de vue du budget national, mais aussi de celui de la protection de la nature. Sur les 5 projets de centrales que " Verbund " prévoit de réaliser grâce à cette augmentation de capital, quatre se situeraient dans des régions sensibles. L'association écologiste regrette que cet argent ne serve pas à rénover les installations existantes ou à financer une offensive en faveur du solaire, ce qui permettrait en outre de créer de nombreux emplois et de la valeur ajoutée.
Source : communiqué de presse association écologiste, 31/08/2010