Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Paysages fluviaux alpins: connectivité, barrières et fragmentation

26/03/2010
Quel degré de fragmentation un paysage fluvial présente-t-il ? Quels sont les principaux obstacles ou barrières intéressant les fleuves alpins ? Telles sont les questions sur lesquelles se penche l'Institut d'écologie de l'université d'Innsbruck dans le cadre de ses activités ECONNECT. Les résultats seront présentés par le biais d'un GIS, tandis que des contacts seront mis en place avec les autorités de gestion des bassins hydrographiques en vue de réduire l'incidence des barrières et d'intervenir au moyen de dispositifs de restauration.
Image caption:
© Universität Innsbruck
Les paysages fluviaux constituent d'importants habitats, routes et corridors de dispersion et de migration pour les animaux et les plantes, tant aquatiques que terrestres. Dans les zones fortement peuplées des Alpes, et plus particulièrement dans les zones environnant les espaces protégés, ces paysages ont été intensément modifiés et ont souvent subi différentes formes de dégradation. Aussi la distribution, la migration et les mouvements naturels des organismes aquatiques et liés à l'eau sont-ils fortement perturbés et inhibés. Le module de travail 5 a pour objet d'améliorer cette situation, en analysant le potentiel existant en vue d'augmenter la connectivité et de réduire les effets de barrière et la fragmentation.
La première étape consiste à analyser les barrières agissant dans les dimensions longitudinale, latérale, verticale et temporelle des systèmes fluviaux. Parallèlement à l'application d'indices spécifiques permettant de visualiser le morcellement, l'on identifie les habitats typiques et les espèces fluviales (truite saumonée, ombre, chabot, tamaris). Les barrières potentielles susceptibles d'influer sur l'habitat et sur les mouvements de ces espèces seront visualisées sur des cartes.
Pendant la période actuelle de projet, le travail se concentre sur des régions pilotes spécifiques, prévoyant notamment d'identifier les barrières et obstacles effectifs présents au sein du paysage fluvial, tandis que des contacts seront mis en place avec les autorités de gestion des bassins hydrographiques en vue de réduire l'incidence des barrières et d'intervenir au moyen de dispositifs de restauration.
Plus d'informations sur le projet ECONNECT sous www.econnectproject.eu
Mots-clés associés : Nature, préservation / soutien, Nature