Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

" Sang froid sous l'effet de serre " : entretien avec un lauréat cc.alps

Arno Zengerle, maire de Wildpoldsried, a lancé sa commune sur la voie des énergies renouvelables.

Arno Zengerle, maire de Wildpoldsried, a lancé sa commune sur la voie des énergies renouvelables. © Commune de Wildpoldsried

" Chacun veut apporter sa contribution ! " Le 6 novembre 2008, la CIPRA a récompensé les sept meilleures actions ayant participé au concours cc.alps. La commune de Wildpoldsried im Allgäu/D a gagné l'un des trois prix principaux pour ses activités dans le domaine de l'efficience énergétique. Andrea Skiba, de l'équipe cc.alps, revient sur cette belle réussite avec Arno Zengerle, maire de Wildpoldsried.
Holzparkhaus WildpoldsriedLa construction en bois est l'un des trois piliers sur lesquels repose la réussite du concept énergétique de Wildpoldsried.

La construction en bois est l'un des trois piliers sur lesquels repose la réussite du concept énergétique de Wildpoldsried. © 2000 Commune de Wildpoldsried

D'abord le prix cc.alps, ensuite le Prix du solaire allemand 2009. Comment la commune de Wildpoldsried parvient-elle à remporter autant de distinctions ?
Nous sommes très en avance dans les secteurs de la production d'énergie renouvelable, des économies d'énergie dans les constructions en bois et de la protection de l'eau. Nous avons également obtenu un très bon score dans le cadre du label European Energy Award, et sommes sur le point de l'améliorer.

Qu'est-ce que l'enveloppe du prix cc.alps vous a permis de faire ?
Nous voudrions utiliser cette somme pour financer un centre expérimental pour la plantation d'essences de bois à croissance rapide. Ce centre nous permettrait d'étudier les effets de l'épandage de boues d'épuration sur la croissance de ces essences destinées à la production d'énergie, ainsi que sur la qualité des sols. Nous souhaiterions nous associer pour ce projet avec une université pour obtenir des informations à long terme. Nous disposons déjà d'une unité de compostage de boues d'épuration, mais nous voulons aller plus loin et vérifier dans un centre expérimental qu'il est possible de " boucler " le circuit écologique dans le domaine des boues d'épuration.

Les récompenses aident-elles à convaincre les communes voisines de vous imiter ?
Peut-être pas les localités directement voisines, mais beaucoup d'autres communes. Des maires et leurs conseillers municipaux viennent me voir. Cet échange est très fructueux, parce que les choses que nous faisons ne sont plus des visions, mais des réalisations concrètes, et qu'elles sont toutes rentables.

Au début, a-t-il été difficile de convaincre la population de Wildpoldsried d'adhérer à vos visions ?
Ce n'est pas seulement " ma " vision. Depuis le début des années 1990, au moins 10 personnes ont travaillé sur ce thème. Dès le départ, la population s'est montrée ouverte à ces idées. Aujourd'hui, chacun veut participer sous une forme ou une autre. Par exemple, en remplaçant sa vieille pompe à chauffage par un modèle ultra efficace pour économiser 80 % d'électricité, en se raccordant au réseau de chauffage du village ou en installant des panneaux solaires sur son toit. Chacun veut apporter sa contribution d'une manière ou d'une autre.

D'ici à 2020, vous voudriez couvrir l'ensemble des besoins énergétiques du village grâce à des énergies renouvelables. Est-ce réalisable ?
C'est faisable, sans aucun problème. Pour l'heure, c'est-à-dire fin 2008, nous produisons déjà 285 % de notre consommation totale d'électricité avec des énergies renouvelables. Nous estimons que dans deux ans, 500 % de notre consommation électrique sera d'origine renouvelable. Nous produirons alors un pourcentage élevé, mais nous ne pouvons pas le quantifier. Il n'est pas à exclure que nous ayons atteint notre objectif dans deux ans.

Que conseilleriez-vous aux maires qui souhaiteraient s'engager sur la même voie ?
De beaucoup s'informer : un certain nombre de communes exemplaires dans le domaine de l'énergie ont un site Internet sur lequel elles présentent leurs résultats. Je conseille aussi aux maires de commencer par des petits projets et de les mener à bien. Et de jouer un rôle exemplaire dans les bâtiments publics en matière d'efficience énergétique et de production d'énergie renouvelable. Enfin, je leur conseille de créer une équipe chargée des questions d'énergie, qui avec le temps pourra voler de ses propres ailes.

Informations sur le projet :
- Pays : Allemagne
- Début du projet : 01/01/1999
- Les trois piliers du projet :
o 1. Production d'énergies renouvelables et économies d'énergie
o 2. Utilisation maximale du bois comme matériau de construction écologique
o 3. Protection des eaux de surface et souterraines et épuration écologique des eaux usées
- La commune produit déjà plus de 250% de ses besoins en électricité à partir d'énergies renouvelables.
- La construction de la chaufferie communale (granulés) a permis d'économiser 470 t de CO² par an.
- L'image positive de la commune incite d'autres citoyens et d'autres communes à l'imiter et profite aux entreprises locales spécialisées dans cette branche.
- 2008 : Prix du concours cc.alps de la CIPRA
- 2009 : Prix du solaire allemand

Plus d'informations :
www.cipra.org/fr/cc.alps/concours (de/en/fr/it/sl)
www.cipra.org/de/competition-cc.alps (de)