Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Turin/I : les sites des Jeux olympiques tombent en ruines

Tremplins de saut à ski de Turin/I : un site fermé et inutilisé.

Tremplins de saut à ski de Turin/I : un site fermé et inutilisé. © CIPRA Italia

Depuis la clôture des Jeux olympiques d'hiver de 2006 à Turin, bon nombre des sites sportifs et des équipements correspondants ont été tout simplement abandonnés. Ainsi, par exemple, les cinq tremplins de saut à ski de Pragelato, qui ont coûté plus de 34 millions d'euros, sont fermés et n'ont pas été utilisés depuis. La porte de l'hôtel tout proche, construit pour l'occasion, est elle aussi close.
Lors de la construction des tremplins régnait encore l'espoir de pouvoir donner envie à de jeunes athlètes de s'engager dans cette discipline. Mais aujourd'hui, le site fermé est orné de panneaux mettant en garde contre les avalanches et en interdisant l'accès.
Un sort partagé par la piste de bobsleigh de Cesana, dont le coût a dépassé les 60 millions d'euros. En raison de sa faible utilisation et des frais d'entretien très élevés, la piste sera probablement fermée fin janvier. Le stand de tir du biathlon, actuellement enfoui sous une épaisse couche de neige, n'est pas non plus en service. La piste attenante est une attraction pour les touristes, même si aucune compétition n'est prévue dans un proche avenir. Le coût du stand de tir et de la piste s'est élevé à 45 millions d'euros au total.
Source : La Repubblica, 05/01/2010
Mots-clés associés : ,