Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

CIPRA France met en doute les intentions des stations de montagne

CIPRA France met l'association Ski France au pilori : quelles sont les intentions réelles qui se cachent derrière sa charte de la durabilité ?

CIPRA France met l'association Ski France au pilori : quelles sont les intentions réelles qui se cachent derrière sa charte de la durabilité ? © the_amanda / flickr

Depuis deux ans, l'Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM) (ou Ski France en abrégé), dont font partie les 100 plus grands domaines skiables français, travaille à une charte en faveur du développement durable dans les stations de montagne. CIPRA France a jusqu'ici siégé au comité de suivi de cette charte.
La DTA (Directive Territoriale d'Aménagement des Alpes du Nord) est actuellement en phase de consultation. Elle équivaut à une transposition pratique de la Convention alpine dans les Alpes françaises.
Mais l'ANMSM vient de déposer une motion contre le projet de DTA, adoptant ainsi une position contraire à la Convention alpine et à sa propre charte.
CIPRA France, qui craint que la charte ne soit de plus en plus un moyen de faire du marketing sous couvert de protection de l'environnement, a donc décidé de se retirer du comité de suivi de la charte de l'ANMSM. CIPRA France regrette qu'avec cette motion contre la DTA, l'ANMSM porte préjudice aux stations de montagne qui ont honoré leurs engagements en matière de durabilité.
Mots-clés associés : ,