Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Des écoles de montagne menacées

24/09/2009
En Italie, les écoles de montagne des petites communes sont les premières à ressentir les effets de la réforme scolaire engagée. Les économies de ressources ont jusqu'à présent conduit à mettre en place des classes uniques, c'est-à-dire des classes regroupant des écoliers d'âges différents. Dans la seule région du Piémont/I, le nombre de ces classes s'élève à 330. Les écoles de montagne devraient être encore plus durement touchées lors de l'année scolaire à venir. Motif ? L'adoption d'un nombre minimum de 50 élèves par école.
Pour de nombreux maires, les fermetures d'école condamnent les villages à une mort lente mais certaine.
Image caption:
Pour de nombreux maires, les fermetures d'école condamnent les villages à une mort lente mais certaine. © CIPRA International
Si toutes les écoles affichant moins d'élèves doivent réellement fermer, on estime à 80 le nombre d'établissements qui pourraient être concernés dans le seul Piémont.
Pour les familles, la fermeture d'une école implique souvent un déménagement forcé vers la vallée, car le transport des écoliers issus des petits villages ne peut pas toujours être assuré. Les réactions de la population concernée varient : certains parents gardent leurs enfants à la maison en signe de contestation, tandis que dans d'autres communes, des incitations sont offertes aux familles ayant des enfants en bas âge afin de les attirer vers les petites communes.
Source et infos : La Repubblica del 16.09.2009, www.regione.piemonte.it/montagna/areemontane (it)