Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Sang froid en pleine discussion : Norbert Lantschner, directeur de l'agence KlimaHaus de Bolzano/I " L'énergie la plus propre est celle dont je n'ai pas besoin "

Norbert Lantschner, directeur de l’agence KlimaHaus de Bolzano.

Norbert Lantschner, directeur de l’agence KlimaHaus de Bolzano. © CIPRA International

L'agence KlimaHaus de Bolzano a remporté l'un des sept prix du concours cc.alps de la CIPRA pour ses activités en faveur des économies d'énergie. Nous avons interviewé le directeur Nor-bert Lantschner dans le cadre de notre conférence " Sang froid sous l'effet de serre ".
Ancien bureau de poste de Bolzano/I. Il s’agit ici de la première maison passive publique réhabilitée (KlimaHaus Gold) en Italie. Le bâtiment d’origine datait de 1954.

Ancien bureau de poste de Bolzano/I. Il s’agit ici de la première maison passive publique réhabilitée (KlimaHaus Gold) en Italie. Le bâtiment d’origine datait de 1954. © LudwigThalheimer

Interview : Stefan Arlanch, CIPRA International. La vidéo de l'interview intégrale est disponible en alle-mand à l'adresse suivante : www.cipra.org/de/climalp/lantschner.

Monsieur Norbert Lantschner, quelle est la mission de KlimaHaus ?
Avec KlimaHaus, nous nous efforçons de mettre en oeuvre le principe directeur suivant : " L'énergie la plus propre est celle dont je n'ai pas besoin ". Quand on pense que presque la moitié de la consomma-tion énergétique mondiale est utilisée dans les bâtiments, nous savons alors à quelle tâche nous de-vons nous atteler. Nous devons tout d'abord moderniser les bâtiments du point de vue énergétique ; il faut construire d'autres bâtiments. Ainsi donc, pour les prochaines années, un travail de titan s'annonce pour améliorer ces bâtiments sur le plan énergétique, surtout ceux que nous avons construits dans les années d'après-guerre.

Quels ont été les plus grands défis de KlimaHaus ?
Au départ, l'idée de KlimaHaus était de combler le fossé entre, d'un côté, un niveau élevé de connaissances et de technologies existantes et, d'un autre côté, un manque d'actions. Le défi de KlimaHaus a été de construire ce pont. Nous avons essayé de regrouper tous les acteurs autour d'une table : le maître d'oeuvre, les artisans, les entreprises de construction, les pouvoirs publics et bien sûr les personnes devant habiter dans ces logements. Et nous avons réussi dans un court laps de temps à occasionner un changement car l'homme occupe à présent une place centrale. C'est-à-dire qu'une personne qui construit ou rénove une maison doit recevoir tout le soutien possible pour obtenir un standard élevé de qualité : un confort d'habitation élevé, une consommation réduite et bien sûr la protection de l'environnement et du climat.

CasaClima, en tant que lauréat du concours cc.alps de la CIPRA, a reçu 10 000 euros. Que va faire CasaClima de cet argent ?
Avec l'argent du prix, nous voulons transmettre la richesse de notre expérience à d'autres. Concrètement : en Slovénie actuellement, nous apportons notre aide pour la mise en œuvre d'un projet avec nos idées clés au sujet des économies d'énergie. Car si nous voulons surmonter cette crise climatique, il nous faut agir à l'échelon mondial et obtenir le plus d'acteurs possible participant à ce processus.

Comment envisagez-vous les possibilités d'un transfert de savoir et d'expérience également en Italie ?
Nous avons déjà actuellement des projets en Frioul-Vénétie Julienne. Très concrètement aussi à Sondrio où des projets s'appuyant sur l'idée de KlimaHaus viennent de démarrer. L'Italie est actuel-lement à la traîne au sein de l'UE en ce qui concerne la réduction des émissions de CO2 et l'indépendance énergétique. Une tâche royale s'offre donc à nous pour moderniser les bâtiments et en construire de nouveaux. Dans certaines régions italiennes, des activités sont déjà en cours avec KlimaHaus pour commencer ce processus.

En conclusion : pour vous, quel est l'avenir de la construction ?
La première étape réside dans la maximisation de l'efficience énergétique. La deuxième étape consiste à construire dans le respect de l'écologie. Toutefois, le fait qu'un bâtiment ait besoin de peu ou d'aucune énergie ne suffit pas, c'est surtout la manière dont on obtient ce résultat qui compte. La troi-sième étape consiste à se poser la question suivante : " où cette maison va-t-elle être construite ? ". Car cela n'a aucun sens de construire en pleine montagne une maison n'ayant aucun besoin en éner-gie, si les propriétaires doivent utiliser chaque jour de gros véhicules tout terrain pour aller à leur travail. C'est la raison pour laquelle il faut se demander, surtout dans l'espace alpin, de quelle manière on gère cette ressource extrêmement rare qu'est l'espace. Et ici aussi, nous devons bien réfléchir à la manière dont nous autorisons ce développement dans l'espace alpin où, dans de nombreux endroits, le tou-risme représente la source principale de revenus. Comment est-ce que je me comporte par rapport à ces dispositifs touristiques utilisés de manière très intensive en ce qui concerne l'espace.



La certification de bâtiment Kli-maHaus est synonyme d'éco-nomies d'énergie, de confort d'habitation élevé et de lutte active contre le changement climatique :
* Pays : Tyrol du Sud /Italie
* De 2002 à 2008, plus de 1 000 bâtiments ont déjà été certifiés selon la norme KlimaHaus.
* Les habitations KlimaHaus réali-sées dans le Tyrol du Sud per-mettent d'économiser chaque an-née 6 000 tonnes de CO2. Cela correspond à une économie de 3 millions de litres de mazout.
* Trois piliers : sensibilisation, for-mation continue, conseil.
* Une planification moderne et soignée selon la norme Klima-Haus peut, surtout dans les lati-tudes plus au sud, réduire l'utilisation des systèmes de re-froidissement des bâtiments.
* Les coûts énergétiques économi-sés annuellement peuvent même revenir pour des familles indivi-duelles à un salaire mensuel moyen.
* 2008 : prix du concours cc.alps-de la CIPRA.
Plus d'infos sur : www.cipra.org/fr/cc.alps/concours/casaclima (de/fr/it/sl) et www.cipra.org/competition-cc.alps (de)