Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Modification des communautés végétales des Alpes

Une étude récemment publiée portant sur 171 plantes des forêts des milieux tempérés fournit de précieuses indications sur l'adaptation de la flore aux modifications du climat.
En dix ans, les plantes migrent d'une hauteur de 29 m pour s'adapter l'élévation des températures. Plus haut, elles trouvent en effet les conditions nécessaires à leur croissance, à leur reproduction et à leur survie. Toutes les plantes sont touchées par cette migration, quelle que soit leur répartition altitudinale. On observe que le phénomène est plus rapide pour celles dont la durée de vie est assez courte et le cycle de génération rapide que pour les arbres et les arbustes. Les variétés spécialisées de l'habitat alpin migrent plus rapidement que les espèces généralistes. Petit à petit, ces différents temps de migration aboutissent à une modification de la composition des communautés végétales et de l'interaction avec la faune. Bibliographie: Lenoir, J. et al. (2008). A Significant Upward Shift in Plant Species Optimum Elevation During the 20the Century. In "Science" Vol. 320. www.sciencemag.org/content/320/5884/1768
Infos: www.agroparistech.fr/-Espace-presse-.html (fr)