Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

De nouveaux sites classés patrimoine mondial dans l'espace alpin

Ringelspitz

Dans la région du chevauchement principal de Glaris, les roches de verrucano anciennes recouvrent les roches de flysch beaucoup plus " jeunes ". © CIPRA International

Réuni au mois de juillet, le Comité du patrimoine mondial de l'UNESCO vient d'inscrire 27 sites culturels et naturels supplémentaires sur la Liste du patrimoine mondial, dont trois se situent dans l'espace alpin. Ces nouveaux sites classés s'étendent sur tout l'arc alpin et mettent à l'honneur un cadre naturel, un bien culturel ou encore un édifice exceptionnel.
En Suisse, le nouvel inscrit au titre des biens naturels est le "Haut lieu tectonique Sardona" dont l'élément le plus important est le chevauchement principal de Glaris. Ce paysage est le fruit d'un phénomène naturel exceptionnel, puisque des roches anciennes y recouvrent des plus jeunes (l'inverse normalement). Cette découverte a révolutionné la compréhension de la formation des Alpes au début du XXème siècle.
Parmi les nouveaux sites culturels inscrits sur la liste de l'UNESCO, un seul est situé dans les Alpes : il s'agit du réseau transfrontalier des " Chemins de fer rhétiques dans les paysages culturels de l'Albula et de la
Bernina ". Il comprend 67 kilomètres de lignes ferroviaires entre Thusis/CH et
St. Moritz/CH (Albula) ouverts en 1904 et 61 kilomètres de lignes de raccordement vers Tirano/I (Bernina). Il s'agit d'un monument technique de mise en valeur du paysage alpin de haute altitude, qui fait partie des tronçons à voie étroite les plus spectaculaires au monde. Parmi les autres biens culturels retenus, les fortifications de Vauban en France, deux des douze forts classés se situent dans l'espace alpin : ceux de Briançon et du Mont Dauphin. Ces constructions sont des exemples typiques de l'architecture militaire occidentale et illustrent l'évolution du système de défense, les différents types de forteresses et leurs particularités géographiques.
L'UNESCO a par ailleurs estimé début juillet que la demande italienne d'inscription des Dolomites sur la Liste du patrimoine mondial était complète, de sorte que la procédure d'examen peut à présent débuter. La décision finale de classement des Dolomites au patrimoine mondial pourrait intervenir dès l'été 2009 à Séville/E.
Sources et infos : http://whc.unesco.org/en/news/453 (en), www.unesco.ch/startseite/news (de/fr), www.provinz.bz.it/lpa/285
article_id=227274 (de/it)
Mots-clés associés : ,