Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les répercussions de la disparition des bureaux de poste en Autriche

Postkasten

Les boîtes aux lettres sont devenues une denrée rare : leur nombre a considérablement diminué pour des raisons de coûts. © H. Burger-Scheidlin

Selon une récente étude réalisée par l'Institut fédéral en charge de l'agriculture de montagne, les régions rurales autrichiennes sont défavorisées en matière de services postaux.
L'enquête, qui décrit le paysage postal autrichien à l'échelon communal, indique que la desserte du territoire par les services postaux s'est nettement dégradée depuis 2002.
Entre 2002 et 2005, le nombre de bureaux de poste a diminué pour des raisons financières (2 286 bureaux en 2002, contre 1 355 en 2006). La superficie desservie par chaque bureau de poste a donc considérablement augmenté. La desserte des grandes villes est excellente, et l'ouest de l'Autriche bénéficie d'un réseau postal assez étoffé, mais les Länder orientaux (Basse et Haute-Autriche, Styrie et Carinthie) ont été pénalisés par les fermetures. Les zones de montagne et les régions périphériques sont particulièrement défavorisées car elles doivent faire face au recul des activités économiques et à la diminution de la densité de population. Les habitants doivent ainsi affronter des trajets beaucoup plus longs pour rejoindre le service postal le plus proche.
La poste s'est efforcée de compenser l'affaiblissement de son réseau à travers diverses stratégies. Outre les bureaux de poste gérés en franchise et les points de service postal où l'on peut retirer et déposer le courrier, la poste a créé des services de distribution mobiles pour désenclaver les régions les plus éloignées. Jusqu'en 2006, 535 solutions de ce genre ont été mises en place. Néanmoins, l'étude indique que la fermeture des bureaux de poste a créé des lacunes que les nouvelles stratégies n'ont pas réussi à combler dans toutes les régions. La diminution du nombre de bureaux de postes dans les zones rurales reflète le recul des services publics, notamment des services de proximité et des transports publics à courte distance.
Le rapport " Wenn der Postfuchs nicht mehr winkt " est rédigé en allemand. Il contient un chapitre indiquant le nombre de bureaux de poste et la densité de la desserte postale dans les autres pays alpins. Ce rapport, qui inclut également un résumé en anglais, peut être téléchargé sur le site www.berggebiete.at.
Mots-clés associés :