Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Rapport sur l'état des Alpes sur le thème du transport et de la mobilité

Verkehr und Mobilität

Ce Rapport sur l'état des Alpes est le premier d'une série de publications sur le développement de l'espace alpin. © CIPRA International

Fin novembre, le Secrétaire général de la Convention alpine, Marco Onida, a présenté la première partie du " Rapport sur l'état des Alpes ". Cette publication est rédigée maintenant en anglais, français, allemand, italien et slovène.
Elle a pour titre " Transport et mobilité dans les Alpes ", traite des retombées des transports d'un point de vue écologique, social et économique. Le Rapport sur l'état des Alpes est l'expression de toutes les parties contractantes de la Convention alpine, les pays alpins et l'UE.
Le Rapport analyse l'impact des conditions démographiques, de l'urbanisme, du tourisme et des conditions-cadres économiques d'une région sur la mobilité et les transports. Inversement, il s'attelle aussi à approfondir les rapports entre transports et mobilité d'un coté, économie et société de l'autre, sans oublier l'environnement et la santé. La politique des transports est traitée au niveau européen, national, et partiellement aussi régional, et est mise en relation avec les facteurs d'influence susmentionnés. Les Auteurs ont aussi collecté des chiffres qui vont servir de base de données harmonisée, au lieu et en place des données nationales qui manquaient souvent d'homogénéité, par exemple pour les principales voies de transit.
Ce rapport, par lequel le Secrétariat permanent de la Convention alpine entend rejoindre le grand public, peut être téléchargé à l'adresse www.convenzionedellealpi.org/page9_en.htm.
Le Rapport sur l'état des Alpes contient des recommandations concrètes, telles que le déplacement des transports de la route au rail. C'est justement le but visé par la décision du Land Tyrol/A, qui envisage une mise au ban sectorielle des poids lourds. À l'avenir, les produits en vrac aptes à être transportés par le rail (déchets, pierres, déblais) pourront être transportés uniquement par la voie ferrée. Malgré l'opposition de l'UE, qui menace de porter l'affaire devant la Cour de justice, cette interdiction devrait être prescrite au début de l'année prochaine, pour entrer en vigueur au mois de mai 2008.
Sources : www.tirol.com/politik/innsbruck/73062/index (de), www.tirol.com/politik/innsbruck/73376/index (de)