Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Développement ou limitation des recouvrements de glaciers ?

De grands "pansements" pour des glaciers suisses. © Bildarchiv Andermatt Gotthard Sportbahnen AG

Les recouvrements de glaciers réalisés au cours de l'été dernier ont été apparemment si efficaces que les sociétés de remontées mécaniques des Grisons/CH et du Valais/CH ont décidé d'y recourir dans une plus large mesure.
A Laax, 20'000 m2 au total du glacier Vorab ont été recouverts avec du non-tissé, soit 8'000 m2 de plus que l'été dernier. En Valais aussi, la commune de Wiler souhaite protéger le glacier du Milibach au moyen de plusieurs milliers de mètres carrés de non-tissé.
Tandis que les remontées mécaniques jugent cette méthode intéressante sur le plan économique et écologique, les associations de protection de l'environnement affichent leur scepticisme par rapport au recouvrement de grandes surfaces englacées et elles souhaitent les limiter localement. Les organisations écologistes et alpines fédérées au sein de CIPRA Suisse réclament des règlements uniformes à l'échelle nationale en ce qui concerne la procédure de demande et d'octroi d'autorisations pour des recouvrements de glaciers. Des recouvrements ponctuels à certains endroits critiques peuvent certes être utiles à court terme mais, de manière générale, CIPRA Suisse est opposée au bâchage de grandes surfaces de glaciers. Elles rappellent qu'il est beaucoup plus indiqué de prendre des mesures contre les émissions de gaz à effet de serre.
Source : NZZ, 3.6.2007, Position de CIPRA Suisse : www.cipra.org/de/alpmedia/positionen/91(de/fr)