Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Budoia : la cantine Bio suscite intérêt et enthousiasme

Les enfants ont préparé les fruits dans le laboratoire aménagé grâce au prix d'Avenir dans les Alpes.

Les enfants ont préparé les fruits dans le laboratoire aménagé grâce au prix d'Avenir dans les Alpes. Mensa bio Budoia

Budoia poursuit son projet de réfectoire scolaire en rencontrant certaines difficultés mais avec l'enthousiasme des parents, des instituteurs et institutrices et des enfants. Grâce au prix du concours "Avenir dans les Alpes", la commune peut continuer de promouvoir son projet auprès des familles et poursuivre l'éducation du goût des écolières et écoliers.
Les enfants qui mangent au réfectoire fréquentent le jardin d'enfants et l'école primaire et consomment 180 repas en tout par jour. En outre, une dizaine d'instituteurs et d'institutrices et quelques employés communaux recourent aux services du réfectoire. Au total, 22'000 repas sont préparés au cours de l'année scolaire. Le prix remporté et le lancement de la "communauté d'achat" pour les familles ont mis en lumière le projet. "Report", l'une des meilleures émissions d'information de la chaîne nationale RAI 3, a parlé de Budoia, du réfectoire et de la communauté d'achat dans sa rubrique réservée aux "good news".
La communauté d'achat pour les familles, GasPedemontana, récemment créée, a notamment donné un nouvel essor au projet. Elle reçoit directement les fruits et les légumes de producteurs locaux ainsi que de l'huile d'olive, du parmesan, des pâtes, de la farine et des agrumes d'autres producteurs italiens. La cuisine est dirigée par une coopérative villageoise, employant un cuisinier, deux collaborateurs et une personne chargée de la distribution des repas. Cela assure une contribution importante à la création d'emplois et au développement de l'économie locale.
La gestion du réfectoire scolaire de Budoia sort certainement de l'ordinaire (c'est notamment ce qui lui a valu d'être primée), ce qui a entraîné certains flottements sur le plan administratif. Quelques détails ont déjà été modifiés dans les accords passés entre l'association et la commune et de nouvelles possibilités de gestion pour les trois années à venir seront évaluées au cours des prochains mois. Cela devrait permettre de simplifier la gestion au quotidien sans pour autant renoncer aux valeurs fondamentales de cette initiative. Ces difficultés vont être résolues grâce au projet DYNALP² qui vient de commencer.