Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Peu de neige, peu de travail

Skipiste

Les domaines skiables situés à plus basse altitude se retrouvent dans une situation très difficile en raison du manque de neige. © www.oekologische-forschung.de

De nombreuses entreprises touristiques suisses ont demandé aux cantons des indemnités pour chômage partiel pour leurs employé-e-s en raison du manque de neige. Une enquête de l'agence de presse suisse ATS réalisée à la mi-février montre que bien plus d'un millier d'employé-e-s sont concernés dans des douzaines de remontées mécaniques, de restaurants ou d'écoles de ski. La plupart des demandes de chômage partiel émanent de domaines skiables de l'Oberland bernois et du Valais.
On a le droit de réclamer une indemnité en cas de réduction de l'horaire de travail à la suite de conditions météo défavorables lorsque le chiffre d'affaires d'une entreprise est inférieur d'au moins 75% à la moyenne des cinq dernières années. La caisse de chômage paye 80% de leur salaire aux employé-e-s. Un délai d'attente de deux semaines est appliqué aux entreprises saisonnières. Cependant, les obstacles administratifs pour obtenir des indemnités pour chômage partiel sont relativement importants.
Source : www.nachrichten.ch/detail/267568.htm (de)