Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les maisons passives ont le vent en poupe

Passivhaus in Wolfurt

Plus de 1000 maisons passives ont déjà été construites en Autriche. © Pierre Moreau

Depuis le début de l'année, les bailleurs sociaux du Vorarlberg/A ont l'obligation de respecter les standards de la maison passive dans leurs nouvelles constructions.
Cela permet non seulement d'économiser sur les frais de chauffage mais aussi de contribuer à la protection du climat et d'accroître le confort des résidences. Les frais de chauffage par mètre carré ne représentent qu'un à deux euros par année dans les résidences passives. L'automne dernier, le Service de conseil en énergie du land Vorarlberg a été véritablement pris d'assaut. Outre les bailleurs sociaux, de plus en plus de particuliers demandent des informations.
La société Vogewosi, le plus grand bailleur social du Vorarlberg, planifie déjà trois immeubles résidentiels avec le standard de la maison passive. En outre, Vogewosi poursuit aussi la réhabilitation énergétique de ses constructions datant de l'après-guerre.
Le succès des formes de construction économisant l'énergie ne se limite pas à cette région modèle pour les maisons passives qu'est le Vorarlberg. En France, sous l'impulsion notamment de CIPRA France, les 1ères Assises nationales de la construction passive auront lieu le 21 avril à Grenoble. Des expert-e-s du Vorarlberg participeront également à cette manifestation, organisée dans le cadre du Salon européen du bois, et y feront part de leurs expériences. En outre, un parc d'exposition spécifique sera consacré à la maison passive durant les trois jours du Salon européen du bois (19-22 avril, Alpexpo-Grenoble).
En Italie, le savoir-faire dans le domaine des économies d'énergie appliquées au secteur de la construction se concentre dans la province du Tyrol du Sud. Ces connaissances s'exportent aussi depuis peu, dans un premier temps dans la province de Pordenone. Début février, l'agence de la "Maison Climat" du Tyrol du Sud et la commune de Chions ont signé une convention qui permet à la commune d'appliquer le modèle de certification énergétique du Tyrol du Sud. En outre, l'aide du Tyrol du Sud est aussi très appréciée pour la formulation des prescriptions en matière de construction et pour l'élaboration d'un système d'incitations à construire d'une manière qui ménage le climat.
Sources et infos : www.igpassivhaus.at (de), www.salondubois.com (fr), www.provinz.bz.it/lpa/news/news_d (de/it)
Mots-clés associés :