Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Davos sur le chemin de Kyoto

Les maisons passives fournissent une contribution importante à la politique climatique

Davos, la ville la plus haute de Suisse, souhaite mettre en place une politique locale plus respectueuse du climat. Dans ce but, elle a élaboré, en collaboration avec l'Institut fédéral pour l'étude de la neige et des avalanches SLF et l'Institut fédéral de recherches du FNP/WSL, une étude qui présente des mesures permettant de réduire de 15 % les émissions de CO2 et donc d'atteindre l'objectif du protocole de Kyoto.
En 2005, la commune de Davos a émis plus de 100'000 tonnes de CO2, dont on connaît les effets négatifs sur le climat. La production de chaleur constitue la plus importante source de CO2 à Davos et elle est responsable de 75% des émissions. Le plus grand potentiel d'économie réside par conséquent dans l'isolation des bâtiments. Cette étude montre aussi que 70% de la consommation totale d'énergie finale à Davos est dû à des combustibles et des carburants fossiles. Les chercheurs recommandent surtout à la commune d'encourager l'efficience énergétique, les énergies renouvelables et le circuit régional du bois ainsi que de faire connaître aux habitantes et aux habitants les contributions qu'ils peuvent personnellement apporter à la protection du climat.
Source : www.wsl.ch/news/pm_061205_DE (de)