Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Les forêts des Alpes sont sensibles au changement climatique

Junge Flaumeiche (rechts) neben absterbender Waldföhre im Wallis.

Les dégâts aux forêts dus à la sécheresse sont en augmentation. © Andreas Rigling / WSL

Le changement climatique a déjà des conséquences visibles sur les forêts des Alpes. Les changements intervenant dans la composition des essences ou le relèvement de la limite naturelle de la forêt sont des exemples de phénomènes que les scientifiques participant au "Forum für Wissen 2006" organisé par l'Institut fédéral suisse de recherche sur la forêt, la neige et le paysage (WSL/FNP), ont mis en rapport avec le réchauffement climatique.
Dans le futur, le changement climatique se fera sentir par une recrudescence des périodes de sécheresse mais aussi des fortes précipitations. En Valais, le rajeunissement naturel du chêne pubescent a dépassé celui du pin en raison du doublement des jours de grande chaleur depuis 1980. Dans le sud de la Suisse, 15 espèces à feuilles persistantes sont venues s'ajouter à la flore indigène au cours des 20 dernières années. A l'avenir, on peut s'attendre à des modifications encore plus importantes de la faune et de la flore, allant jusqu'à l'implantation de palmiers sur le Plateau suisse ainsi que l'appauvrissement de zones sèches de l'intérieur des Alpes. Dans l'esprit d'une gestion intelligente et durable des forêts, les chercheuses et chercheurs du WSL conseillent de créer déjà de plus en plus de forêts mixtes comprenant aussi des espèces supportant la sécheresse.
Pour télécharger les actes de la conférence en allemand : www.wsl.ch/lm/publications/e-publ/forum/2006 de). Bibliographie : Wohlgemuth, T. (Red.) 2006 : Wald und Klimawandel. Forum für Wissen 2006. ISSN 1021-2256. 71 pages.