Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Résultats de recherche

Il y a 24 éléments qui correspondent à vos termes de recherche.
Filtrer les résultats
Type d'élément









Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Les crues artificielles portent atteinte à l'écologie des cours d'eau
Le WWF-Suisse et la Fédération suisse de pêche (FSP) mettent en garde contre les conséquences des crues et des décrues artificielles, dues au fonctionnement des centrales hydroélectriques. Une étude récente du WWF montre que les crues quotidiennes provoquées par le turbinage des centrales hydroélectriques et les décrues occasionnant un niveau d'eau extrêmement bas ont des conséquences dévastatrices pour l'écosystème des cours d'eau.
Rattaché à Nouveautes
Conférence finale des projets AlpES et SPARE
stands - présentations - sessions de travail
Rattaché à Manifestations
Landscape genetics in capercaillie
Rattaché à Publications
10 messages for 2010 — Mountain ecosystems
Rattaché à Publications
Infrastructure écologique
Rattaché à Publications
Premières stations de phytoépuration pour des refuges alpins
La première station de phytoépuration de haute montagne sera mise en service en juin 2014 dans les Alpes. Le projet pilote franco-italien permettra de tester au refuge Piero Garelli dans le parc naturel du Marguareis en Ligurie les capacités de régénération de la nature.
Rattaché à Nouveautes
Dégâts aux forêts dus à la sécheresse : danger de bostryches
Les forêts européennes ont souffert de cette longue période de sécheresse. Le brunissement des couronnes et la recrudescence du bostryche en sont les premiers signes visibles. Cet été, la chute des feuilles intervient jusqu'à huit semaines plus tôt que d'habitude.
Rattaché à Nouveautes
CIPRA - Déclaration de l'eau de Martuljek, Slovénie
Moins de 10% des quelques 10'000 km de rivières des Alpes se trouvent encore dans un état naturel. Tel est le résultat décevant d'une étude effectuée à la demande de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) par le Centre International pour l'Environnement Alpin (ICALPE) à Chambéry, en collaboration avec l'Université de Grenoble. Les résultats varient entre 2 et 7% selon les pays, seule à la France possédant encore 18% de rivières alpines à l'état naturel. Pas une seule des principales rivières des Alpes n'est aujourd'hui naturelle sur l'ensemble de son cours. Moins de 10 d'entre elles ont encore un lit naturel sur plus de 15 à 20 kilomètres. Pour cette raison, les participants au Congrès 1990 de la CIPRA à Martuljek/Slovénie demandent aux gouvernements des Etats et pays alpins de décréter un moratoire de 10 ans comme délai de réflexion pour toute construction sur les parties de rivières encore intactes. Le but consiste à créer un réseau de biosphères pour les paysages de rivières sauvages couvrant l'ensemble de l'arc alpin. Les sections de rivières recensées dans l'étude de l'ICALPE en constituent l'ossature. Les possibilités de réaménagement naturel des sections de liaison les plus perturbées sont à étudier et à réaliser.
Rattaché à Positions
Ecosystèmes et systèmes techniques dans les Alpes
Rattaché à Publications
Stabilité et gestion des forêts de montagne
Rattaché à Publications