Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Publications

La mise en réseau des surfaces écologiques favorise les sauterelles

Cover Agrarforschung Schweiz
Auteur(s)Duss, M.
Co-auteursK.S. Meichtry-Stier, G. Pasinelli, B. Baur & S. Birrer
Languede, en, fr, it
Commandehttp://www.agrarforschungschweiz.ch/archiv_11fr
RevueRecherche Agronomique Suisse
Magazine n°4–11
Forme de documentTravail de diplôme
Les projets de mise en réseau ont pour objectif d’améliorer la qualité et l’interconnexion des surfaces de compensation écologique (SCE). Les incidences de ces projets sur la distribution du grillon champêtre (Gryllus campestris) et du criquet des clairières (Chrysochraon dispar) ont été étudiées dans la plaine de Wauwil (LU). Les populations de ces deux espèces ainsi que huit variables d’habitat ont été cartographiées. Il est apparu que la mise en réseau des SCE était essentielle pour les deux espèces et en particulier la proximité d’une surface déjà colonisée par l’espèce. Les grillons champêtres privilégiaient les prairies extensives et peu intensives ou les surfaces présentant une végétation basse, et ils évitaient les sites humides dotés d’une végétation dense et haute. En outre, la probabilité de trouver des grillons champêtres augmentait avec la taille de la surface. S’agissant du criquet des clairières, il était important qu’une partie de la végétation soit maintenue durant l’hiver. Cette étude montre ainsi que des espèces peu mobiles comme le grillon champêtre et le criquet des clairières peuvent être encouragées par les projets de mise en réseau. Il convient de tenir compte de divers facteurs en fonction de l’espèce.