Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Positions

Le transport par cable, accelerateur de beton ?

© Jeffrey Pardoen

La CIPRA réfléchit depuis sa création aux solutions de transport dans les Alpes les moins génératrices de CO2. C’est la première cause de pollution en montagne.

A ce titre, le transport par câble est apparu dès le début de nos travaux comme une très bonne solution, et nous n’avons eu de cesse de l’encourager face au scepticisme ambiant. Vingt ans plus tard, voilà que des projets fleurissent de toute part, présentés à la CCI de Grenoble le 10 avril dernier. Hélas, le raisonnement reste toujours celui du XXe siècle, sans vision globale. Parmi les exemples présentés :

  • Liaison par câble de Allevard au Collet d’Allevard.

Financement assuré par la construction de résidences de tourisme.

Questions : A fréquentation constante, construire de nouveaux lits ne va-t-il pas vider les lits déjà existants ? Les résidences en défiscalisation pendant 9 ans, ne deviennent-elles pas des lits froids après cette période très courte ?

  • Liaison par câble de Magland, les Carroz et Flaine dite Funiflaine

Ce projet va aiguiser l’appétit des promoteurs immobiliers, notamment au col de Pierre Carré où un parcours de golf 18 trous est tracé. Le schéma de cohérence territoriale n’a pas même commencé, alors que cette liaison verticale va bouleverser l’ensemble des circulations sur le territoire.

Questions : Comment le Préfet de Haute Savoie peut-il laisser imaginer cette liaison sans utiliser cette énergie pour faire avancer ce SCOT très en retard ? Comment les financeurs, dont la Région Rhône Alpes, peuvent-ils participer sans avoir vérifié que le SCOT est en place ?

 

 

 

Alain BOULOGNE,

Président de CIPRA France