Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Les limites de l’innovation sociale

© Heinz Heiss

Tous gagnants ?

A l’heure actuelle, tout le monde parle d’innovation sociale. Où qu’elle apparaisse, cette expression attire l’attention et porte une connotation positive. Elle risque ainsi d’être diluée et dévoyée. Toute innovation n’est pas par nature utile à la société ; toute innovation sociale, née de façon collaborative du cœur de la société, ne vivra pas nécessairement longtemps.

Lorsqu’il y a production de biens matériels ou immatériels, on pense vite aux notions de commercialisation, d’économie et de marché. La logique de marché menace de s’immiscer dans des domaines jusqu’à présent organisés de façon solidaire ou à titre privé, les réalisations de l’innovation sociale sont commercialisées ou les services organisés de façon communautaire sont transférés au marché libre. Cela concerne par exemple les services de base de l’Etat social, comme les soins à la personne et l’éducation. Lorsque le soin aux personnes âgées est organisé de façon collective par la société civile, l’Etat peut se désengager de ses responsabilités. Si une école est rénovée grâce à un modèle de financement alternatif, est-ce que les financeurs auront leur mot à dire sur le choix des enseignants ou sur le contenu du programme scolaire ?

L’argent bloque les idées

La mise en réseau via internet permet d’aborder de façon nouvelle des questions de société telles que la mobilité ou le logement. Les hommes partagent le temps, l’argent et les choses pour profiter de synergies et économiser les ressources. Voilà le cas idéal. Dès que l’argent entre en jeu, les règles du jeu changent. Par exemple, le portail d’hébergement Airbnb permet de louer une chambre, votre collocation ou votre appartement entier pendant que vous partez pour le week-end. Mais cette idée de départ est de plus en plus reléguée au second plan. Aujourd’hui, ce sont de plus en plus des professionnels qui proposent des appartements de vacances. En conséquence, les logements disponibles pour la population locale diminuent et leur prix augmente. Le système est perverti.

En ce qui concerne les innovations sociales, il ne s’agit pas d’un combat acharné pour proposer toujours quelque chose de soi-disant nouveau. Le partage et le fait d’être ensemble sont au centre de tout, afin de contribuer à un projet plus vaste. Si les innovations sociales se font dans des conditions appropriées, et sont proches des gens et de leurs besoins, elles font fructifier les idées et émerger des initiatives inspirantes.

 

Sources et informations complémentaires :

Présentation interactive