Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Ressources économiques

Vorarlberg/AT © CIPRA International

Travaux et emplois d’avenir

Les régions rurales et montagnardes ont été modelées à travers l’histoire par les travaux agricoles et les services dans les domaines du tourisme, de l’action sociale et de l’éducation. La numérisation et le cloisonnement de l’économie accentuent les différences entre les centres urbains et les périphéries rurales. Pour être des lieux de travail et de vie attractifs, les périphéries ne peuvent pas se contenter d’imiter les centres. Au lieu de miser sur la croissance, elles peuvent valoriser la qualité de vie et expérimenter de nouvelles voies. Les jeunes générations sont particulièrement demandeuses de modèles de travail flexibles et polyvalents. Elles recherchent des conditions qui permettent de mener en parallèle plusieurs activités, tout en conciliant la famille, les travaux ménagers, l’emploi et le temps libre dédié aux centres d’intérêt personnels et à l’engagement bénévole.

L’artisanat comme perspective

La demande de fabrications artisanales croit. La clientèle, essentiellement urbaine et étrangère, est à la recherche de produits de niche et de grande qualité. L’artisanat des régions rurales des Alpes est considéré comme authentique et donne un sentiment d’appartenance – vis-à-vis des productrices et des producteurs et de leurs produits. Pourtant, l’artisanat est en crise. Dans les pays alpins, le nombre de personnes travaillant dans l’artisanat diminue. En Suisse, en 2011, on considérait que, sur 307 métiers artisanaux traditionnels inventoriés, 107 étaient menacés de disparaître et 23 s’étaient déjà éteints. Le manque de successeurs pour prendre la relève des artisans représente le plus gros défi. En Autriche, depuis l’an 2000, le nombre d’apprentis dans l’industrie et dans l’artisanat a diminué de 25 pourcent. Cela n’est pas uniquement dû aux conditions économiques, mais aussi à la baisse de l’estime que nos sociétés accordent aux métiers artisanaux. Les avantages liés à ces métiers doivent être mieux communiqués : l’artisanat offre tous les bénéfices d’un modèle de travail flexible tels que la possibilité de travailler à domicile.

Nouveaux modèles de travail

Tout comme l’artisanat, l’agriculture est également une branche qui s’appuie sur les liens sociaux et la solidarité entre générations. L’agriculture solidaire, la création de coopératives ou d’autres formes de collaboration offrent des perspectives qui permettent aux agricultrices et agriculteurs de montagnes de défendre ensemble leurs intérêts et de partager les décisions, le profit et les risques. Cela peut faciliter la combinaison entre les travaux agricoles et d’autres types d’activités, rendant moins dépendant des seuls revenus agricoles. La transformation et la mise en valeur de produits agricoles de grande qualité et la combinaison entre travaux agricoles et offre touristique sont d’autres opportunités pour les régions rurales.

Les synergies entre agriculture, artisanat et tourisme dans les Alpes sont nombreuses. Les modèles économiques basés sur la pluriactivité et la multilocalité recèlent encore de nombreuses opportunités. Les espaces de coworking, émanations des modes de vie urbains, se développent également dans les régions rurales des Alpes. Les territoires ruraux, tout comme les centres urbains, sont en demande de modèles favorisant la flexibilité du temps de travail, l’échange, le travail en réseau et la mutualisation des coûts.

 

Sources et informations complémentaires :

Présentation interactive