Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Communiqués

Vivre, simplement - avec moins de ressources

(08.04.2014) Transition énergétique, expansion du tourisme, étalement urbain : la pression sur les Alpes ne cesse de croître. Nous pouvons cependant compenser les ressources naturelles limitées par des ressources culturelles : par un changement de valeurs visant un mode de vie plus respectueux de l’environnement. Comment y parvenir ? C’est la question à laquelle s’est attelée la CIPRA dans le rapport annuel actuel 2013.

La satisfaction au lieu de la consommation: le rapport annuel de la CIPRA montre la voie vers un avenir soutenable. © P. Dirscherl/pixelio

Assise près du feu dans un vieux chalet d’alpage, après une sortie escalade entre amis, Katharina Conradin est submergée par un sentiment de bonheur. La directrice de Mountain Wilderness Suisse dit avoir besoin de temps en temps de ces journées loin de la civilisation. Son expérience est une réponse possible à la question : de quoi avons-nous vraiment besoin pour bien vivre dans les Alpes ? La Commission internationale pour la Protection des Alpes CIPRA s’est lancée à la recherche de réponses. Vous en trouverez certaines dans le rapport annuel actuel 2013.

Changement de vie et de culture

 La qualité de vie est une question particulièrement importante pour les Alpes. Abritant des habitats différents selon les niveaux d’altitude, les montagnes sont très riches en ressources naturelles. Biomasse, eau, vent et soleil sont disponibles en abondance ; la transition énergétique les met de plus en plus à contribution pour remplacer les sources d’énergies fossiles et nucléaires, aggravant la pression sur la nature et exacerbant les conflits d’intérêts. L’immense richesse des Alpes permet aussi d’emprunter de nouvelles voies, de changer d’optique, d’aiguiser notre perception de l’existant.

Le dialogue alpin ouvre de nouvelles perspectives

Le « dialogue alpin sur la transition énergétique » de la CIPRA ouvre des perspectives et des solutions innovantes. En octobre 2013 à Lucerne/CH, deux douzaines de personnes engagées, originaires de tous les pays alpins ont réfléchi sur la transition énergétique dans les Alpes : comment la gérer dans le respect de l’environnement ? Quelle peut être leur contribution personnelle ? Quelles en sont les conséquences pour la société et la politique ? Le groupe comprenait des représentants de divers secteurs : ONG, administration, conseil environnemental et protection de la nature. Ils transmettront les conclusions à leur pays, leur secteur, leurs réseaux.

Le travail transfrontalier et transsectoriel de la CIPRA contribue depuis des années au développement soutenable des Alpes. Ce travail de sensibilisation est apprécié par un grand nombre de gens. « La CIPRA est un pont », estime la Slovène Marija Imperl, directrice de l’agence de développement régional Radeče, à l’occasion d’un voyage d’études sur la construction et la rénovation soutenables à travers le Liechtenstein et le Vorarlberg. Selon les mots de Jože Prah, garde-forestier de Sevnica (administration des bois et forêts de Slovénie), « la CIPRA compte beaucoup d’experts jeunes – non par l’âge mais par leurs idées innovantes et dynamiques. Elle sait aussi les transmettre. »

Un vent de jeunesse en ligne

A partir d’avril 2014, la CIPRA transmet informations et perspectives sur un site qui a fait peau neuve. Outre l’accès rapide aux événements d’actualité, www.cipra.org permet, grâce à un filtre, l’accès à de nombreuses informations utiles sur des thèmes alpins généraux et spécifiques. Les contenus sont tous fondés scientifiquement et gratuits.

Le rapport annuel de la CIPRA est téléchargeable sur www.cipra.org/rapports-annuel.

Des photos en format imprimable et le texte du communiqué sont disponibles sur
www.cipra.org/fr/presse/communiques-de-presse.

 

Pour toutes questions, prière de contacter :
Claire Simon, Directrice CIPRA International
+423 237 53 53

Barbara Wülser, Responsable Communication CIPRA International
+423 237 53 11

Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.