Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Communiqués

Lettre ouverte au Président de l'Association Nationale des Maires de Station de Montagne concernant la Directive Territoriale d'Aménagement des Alpes du Nord

Suite au Conseil d’Administration de l’Association Nationale des Maires des stations de Montagne (l’ANMSM) qui s’est tenu le 29 juillet 2009 concernant l’étude du projet de Directive Territoriale d’Aménagement des Alpes du Nord, l’ANMSM a fortement critiqué son contenu.

Considérant l’objectif de l’association des maires des stations de montagne ayant adhéré à la Charte « d’apporter des réponses concrètes aux évolutions climatiques afin de pérenniser les économies locales et de garantir un tourisme durable »,  avance les propos selon lesquels la politique adoptée serait trop marquée pour la protection de l’environnement au détriment des préoccupations économiques et sociales. Selon ses membres : « la définition d’une nouvelle politique d’aménagement de la montagne et de développement durable doit prendre en compte ses trois aspects (économie, social et environnement) sans privilégier de manière exclusive l’environnement, au détriment de l’efficacité économique, de l’intérêt des populations locales et des stations de montagne ».

En réponse à cette motion, CIPRA France a exprimé sa position dans un communiqué de presse datant du 6 octobre 2009 : « Nous avions cru comprendre que les stations qui avaient signé votre charte s'engageaient dans une voie qui rejoignait à terme les principes de la Convention alpine et qui trouverait une réelle cohérence et concordance avec les orientations du projet de DTA Alpes du Nord. Nous relevons donc une contradiction majeure avec leur approbation de la déclaration du 29 juillet 2009 émise par votre Conseil d'administration. Dans ces conditions, nous ne pouvons que nous retirer du Comité national de suivi de la charte que vous avez mis en place et dénoncer catégoriquement une opération qui ne serait alors que purement médiatique ».

Bien que les propos tenus par l’ANMSM soient contraires aux principes qu’ils ont adoptés dans la Charte, CIPRA France a pris soin de ne pas s’enfermer dans ses positions et ainsi permettre aux membres de l’ANMSM d’ouvrir le débat.

Téléchargez les documents en cliquant sur le lien qui suit : la Motion de l'ANMSM sur la DTA et la Lettre ouverte de CIPRA France à l'ANMSM.

Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.