Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Communiqués

Des jeunes prennent en main l’avenir des espaces naturels

(c) Tabea Tandler

Protection contre les crues, espaces de loisirs, production agricole : la nature nous rend des services essentiels pour notre vie. Comment préserver ces services ? Les participants du Parlement des Jeunes de la Convention alpine ont discuté cette question à Kamnik/S. Ils ont bénéficié pour cela de l’expertise technique des partenaires du projet Espace Alpin recharge.green.

Les services rendus par la nature sont difficiles à chiffrer en euros ou en francs suisses. Leur valeur est inestimable. C’est précisément pour cela que les services dits écosystémiques doivent être pris en compte dans les décisions en matière d’aménagement du territoire ou de législation. Ces décisions doivent s’appuyer sur des connaissances et sur un travail de sensibilisation. L’un des objectifs du projet recharge.green est de concilier la protection de la nature et la production d’énergies renouvelables. Quelle est la valeur des espaces naturels pour les jeunes des Alpes ? Le Parlement des jeunes de la Convention alpine (Youth Parliament to the Alpine Convention, YPAC) réuni du 16 au 20 mars 2015 dans la ville slovène de Kamnik a permis de s’en faire une idée.

Des jeunes de 16 à 19 ans venus de tous les pays alpins ont cherché des solutions pour préserver les services écosystémiques. Le résultat de leurs débats : dix revendications sur le thème des sols, de l’alimentation, de la forêt et du patrimoine naturel (www.ypac.eu/resolutions). Les partenaires slovènes de recharge.green ont fait bénéficier les jeunes de leur expertise. À la fin de la session, les jeunes ont mis à l’épreuve leurs résolutions dans le cadre d’un dialogue avec des représentants de la politique et de la Convention alpine. La CIPRA a accompagné cet échange et pris en charge une partie de la communication de l’YPAC.

Les jeunes sont un modèle pour les citoyens des Alpes

Le message de recharge.green a été entendu par les jeunes : les débats animés au sein des comités et de l’assemblée générale de l’YPAC le prouvent. Mieux encore : leurs idées et leur sens aigu de la corrélation entre l’équilibre naturel et le bien-être des hommes va beaucoup plus loin que le cadre politique défini par le Parlement. Les solutions proposées touchent à de nombreux domaines de la vie et font preuve d’un sens des responsabilités qui siérait à beaucoup d’adultes. Gian Maria Tessarolo, délégué de Bassano di Grappa en Italie, l’a bien exprimé : « Nous devons considérer que la forêt fait partie de notre vie, car nous sommes des citoyens des Alpes. »

Avoir conscience de la valeur de la nature

L’une des revendications centrales des jeunes concerne le travail de sensibilisation. Les populations des Alpes doivent être mieux sensibilisées à la valeur de la nature et de leur « patrimoine culturel ». Ce sont des visions que les jeunes partagent avec la « haute » politique. Milan Brglez, président du Parlement slovène où a eu lieu l’assemblée générale de l’YPAC, l’a souligné dans son allocation d’ouverture : « Nous avons besoin d’un changement d’approche pour comprendre que la nature ne doit pas être protégée seulement pour sa faune et sa flore, mais aussi pour nous-mêmes. » Il a aussi rappelé combien il était important de protéger la nature à une époque marquée par le changement climatique.

Les participants de l’YPAC pourront constater eux-mêmes du 20 au 21 mai 2015 comment leurs messages sont perçus par les spécialistes : ils auront l’occasion de présenter leurs revendications dans le cadre de la conférence finale de recharge.green à Sonthofen, en Allemagne.

 

Vous trouverez ce communiqué de presse et des photos haute résolution sur www.recharge-green.eu/fr/service-dinformation/infos-presse et sur www.ypac.eu/press.

Pour toutes vos questions, prière de contacter :

Nicoletta Piersantelli, responsable de projet Jeunesse, CIPRA International, Tél. +423 237 53 10; nicoletta.piersantelli@cipra.org

Aurelia Ullrich-Schneider, responsable de projet Biodiversité et paysage, CIPRA International
+423 237 53 08; aurelia.ullrich@cipra.org

Le Parlement des Jeunes de la Convention alpine bénéficie d’un large soutien

Le Parlement des Jeunes de la Convention alpine, Youth Parliament to the Alpine Convention (YPAC), a lieu chaque année depuis 2006 dans un autre pays alpin. Il a été organisé en 2015 par le lycée Rudolf Maister de Kamnik, Slovénie, et accompagné par la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA), partenaire officiel. Le soutien technique a été assuré par les partenaires du projet recharge.green, un projet international cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre du programme Espace Alpin. L’YPAC 2015 a également reçu un financement du Secrétariat permanent de la Convention alpine, du ministère slovène de l’Environnement et de la commune de Kamnik. www.ypac.eu (en)

Archive

Vous trouvez les communiqués de presse de 2009 et plus tôt dans l’archive.