Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Coopération de l'Étoile de Veynes

© Audrey Rousselle

La coopération de l'étoile de Veynes est à l'initiative de collectivités locales et d'associations désireuses de préparer et dessiner collectivement l'avenir de l'étoile ferroviaire de Veynes. CIPRA France accompagne ce processus de coopération.

L’étoile ferroviaire de Veynes dans le contexte du renouveau du rail français

Les lignes ferroviaires françaises ont connu des périodes de prospérité et de déclin dépendantes des intentions politiques. Les dernières décennies, marquées par des investissements massifs pour le Train à Grande Vitesse (TGV),ont vu l’état des lignes secondaires et des services associés se détériorer. La loi pour un Nouveau Pacte Ferroviaire de 2018 acte l’ouverture à la concurrence pour le transport des passagers autant sur les lignes à grande vitesse que pour les trains express régionaux (TER).

Dans ce contexte, plusieurs collectivités locales et associations ont souhaité préparer et dessiner collectivement l’avenir de l’étoile ferroviaire de Veynes. Les lignes de l’Etoile de Veynes (Marseille/Gap/ Briançon, Grenoble/Marseille, Paris/Valence/Briançon et Genève/Digne/Nice dit Train des Pignes non raccordé) sont considérées comme des colonnes vertébrales venant irriguer les territoires alpins. Elles permettent le désenclavement de ces territoires ruraux et leurs liaisons avec les grandes villes françaises. 

Le train, au-delà de sa fonction première consistant à acheminer des personnes et des biens d’un point A à un point B, doit proposer des services et permettre le développement socio-économique des territoires. Ces lignes constituent également une alternative à la voiture et sont le support de la transition énergétique déjà amorcée par les territoires traversés. Par les ouvrages d’art qui les supportent comme par les paysages qu’elles traversent, ces lignes sont aussi des objets patrimoniaux chargés d’histoire et de sens.

Cette coopération, à l’initiative de territoires de l’étoile de Veynes (voir appel à coopération en annexe), n’a pas vocation à financer des travaux de régénération des lignes qui dépendent de l’État et des Régions Auvergne Rhône Alpes et SUD Provence-Alpes-Côte-D’azur en premier lieu. Cependant, les opérations de rénovation sont d’autant plus justifiées si un processus de coopération, dont la finalité est de ces lignes, se met en place.

Sept axes de coopération ont été identifiés au cours d’un Comité de pilotage qui s’est déroulé à Lus-laCroix-Haute en juillet 2018. La réflexion a été poursuivie en présence d’une cinquantaine de partenaires publics et privés des deux régions AURA et SUD PACA réunis le 9 octobre à Veynes. Cette rencontre visait à préciser les contours de cette coopération autour de cinq thématiques :

  • Recherche Développement Transition énergétique
  • Développement touristique
  • Développement socio-économique pour les habitants
  • Information et Communication
  • Organisation et Gouvernance

Pour en savoir plus: 

Mots-clés associés : ,