Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Bonnes pratiques

Rachat des terres libres

(c) Frank Schultze Zeitenspiegel

Une association du Vorarlberg/Autriche a eu l'idée d'acheter des terrains afin de les préserver de la construction.

Les terres sont des biens limités, notamment dans le Vorarlberg, le land le plus occidental de l'Autriche. En moyenne, chaque jour 1 500 m2 de prairies sont destinées à devenir des terrains à bâtir ou à utiliser pour des constructions futures. Et cela, même si plus d'un tiers des terrains à bâtir ne sont pas construits.
« On connaît depuis des années les problèmes des surfaces à construire trop nombreuses, qui ne sont pas vendues à cause de l'évolution des prix, mais sont accumulées pour les revendre plus tard », nous dit Martin Strele, chargé de l’aménagement régional. La protection de la propriété et une attitude très favorable à l'industrie de la part des politiciens responsables continuent à être plus importantes que le bien commun et la planification à long terme. Pour cette raison a été créée l'association Bodenfreiheit (terres libres).Notre histoire a commencé en 2011 avec une intervention paradoxale face à l'échec de l'aménagement du territoire dans le Vorarlberg», raconte Strele.  Il s'agit d'un signe clair pour une approche différente face aux terres.

« Au travers d'un financement participatif nous aimerions garder libres et accessibles des surfaces d'importance stratégique, en les rachetant ou en obtenant des droits sur ces terres », nous dit le porte-parole de l'association Martin Strele. Et avec succès : L'association vient d'acheter les premiers terrains et a acquis des servitudes. Grâce à la pression de l'opinion publique, des élargissements programmés pour des zones résidentielles ont pu être empêchés. Et en même temps l'attitude face aux sols est devenue un thème important dans le Vorarlberg. Les décisions jusque-là occultées concernant une expansion illimitée des zones de construction, un recul des surfaces vertes et un étalement urbain ultérieur sont désormais rendues publiques et discutées. « De nombreuses initiatives sont nées, afin de contrecarrer ce qui se faisait dans le passé », dit Strele avec satisfaction.

Plus d`informations: www.bodenfreiheit.at

Mots-clés associés : ,

Descriptif

Quoi : Garantir les espaces libres de manière permanente

Qui : Association Bodenfreiheit

Où : Vorarlberg/AT

Quand : depuis 2011

Comment : Outre l'achat concret de terrains libres possédant une importance stratégique grâce aux cotisations des membres, l'association Bodenfreiheit voudrait également montrer que dans le Vorarlberg de nombreuses personnes se préoccupent de la gestion parcimonieuse des terres. Ainsi des décisions politiques capables d'utiliser de manière judicieuse les terrains existants devraient être appuyées.

Transposition : Cette initiative peut être transposée en tout lieu où il est nécessaire de gérer de manière différente la précieuse ressource des terres. Les statuts de l’association peuvent être mis à disposition et servir de modèle.