Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Nouveau dossier alpMedia - " Réseaux écologiques "

Les 7 et 8 novembre 2005 des représentants et représentantes des huit pays signataires de la Convention alpine ont discuté dans le cadre d'un séminaire consacré à la " Création d'un réseau écologique d'espaces protégés dans les Alpes " sur les possibilités concrètes pour la mise en oeuvre d'un réseau écologique à l'échelle alpine. Le dossier alpMedia " Réseaux écologiques ", créé dans ce cadre, propose une vue d'ensemble des instruments qui, au niveau mondial, paneuropéen, européen et national, jouent un rôle important dans le contexte de la mise en oeuvre de réseaux écologiques.
Les contributions fournies par des experts et expertes, réunies dans un rapport de synthèse, sont complétées par des informations récentes, des liens et des renvois à des publications et à des manifestations y relatives.
Les réseaux écologiques sont d'une grande importance pour les Alpes parce que les paysages d'une grande diversité sont souvent fortement morcelés, ce qui fait que des espaces écologiques précieux sont dispersés dans le paysage sans liaison entre eux. Les plus de 800 espaces protégés de grande taille (plus de 100 hectares) enregistrés par le Réseau Alpin des Espaces Protégés offrent certes un lieu de repos approprié à un bon nombre d'espèces animales et végétales alpines, mais ils ne peuvent pas à eux seuls suffire à garantir la sauvegarde de la biodiversité alpine. La création d'un réseau écologique à l'échelle alpine qui prévoit des corridors reliant les espaces protégés existants entre eux est donc particulièrement importante.
Le rapport de synthèse étudie le plan d'action de Johannesburg, la Convention alpine, la Directive Flore-Faune-Habitat de l'Union européenne et bien d'autres initiatives, également nationales, ainsi que leur rôle comme instruments importants pour la mise en réseau écologique dans les Alpes. Les activités concrètes pour la mise en réseau sont traitées au dernier chapitre avec de nombreux exemples de projets.
Le dossier a vu le jour d'une part grâce au Réseau Alpin des Espaces Protégés et à la CIPRA, la Commission internationale pour le Protection des Alpes, et d'autre part grâce au soutien du Ministère allemand de l'environnement qui a pris en charge les frais de traduction en allemand, français, italien, slovène et anglais.
Dossier : ttp://www.cipra.org/fr/alpmedia/dossiers/13 (de/fr/it/sl/en)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter