Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Sonthofen : la Ville Internationale de l'Année 2005 a su saisir sa chance

Michèle Santelli, maire adjointe de Chambéry, Ville des Alpes de l'année 2006, et Hubert Buhl, maire de Sonthofen, Ville des Alpes de l'année 2005 © Stadt Sonthofen

Le 25 novembre 2005, Sonthofen, qui fut la "Ville des Alpes de l'Année 2005", tire le bilan d'une année fructueuse, en présence d'invités officiels venus de sept pays alpins. Les 200 participant-e-s à la manifestation de clôture ont pu se convaincre que Sonthofen a su tirer profit de cette distinction internationale pour lancer de nombreux projets et réaliser des activités contribuant à la mise en œuvre de la Convention alpine.
Durant son Année de la Ville des Alpes, Sonthofen devait lancer ou réaliser au moins deux projets durables. Or, elle peut se prévaloir d'une liste de projets touchant différents domaines et axés sur des aspects écologiques, économiques et sociaux.

Sentier didactique et énergie issue de la forêt
Un sentier de découverte de la Ville des Alpes a, par exemple, été aménagé cet été. Sur 14,3 kilomètres, il mène du centre de la ville à la réserve naturelle des Allgäuer Hochalpen. Résidents et visiteurs profitent de cette nouvelle offre pour en apprendre davantage sur l'environnement, l'histoire et l'économie de Sonthofen. Un prospectus décrit les étapes du sentier ainsi que les postes d'information et de découverte.
Une centrale de chauffage à plaquettes de bois a également été mise en service cet été. Ce projet a joué un rôle décisif dans l'attribution du titre de Ville des Alpes. La centrale de chauffage fournit depuis lors de la chaleur et de l'électricité à environ 800 ménages, à partir de plaquettes de bois provenant de la région.
Dans le domaine culturel, Sonthofen a développé sa collaboration avec les municipalités environnantes en créant une école de musique commune. Le renforcement des liens ville-périphérie est un objectif déclaré des Villes des Alpes de l'Année.

Large éventail de manifestations durant l'Année de la Ville des Alpes
Un vaste calendrier de manifestations scientifiques, culturelles, sportives et festives a constitué un second axe dans les efforts consentis par Sonthofen pour son Année de la Ville des Alpes. Colette Patron, présidente de la Communauté d'intérêts Ville des Alpes de l'Année, relève les exemples suivants : congrès internationaux sur les forêts de montagne et sur la mise en œuvre de la Convention alpine, soirées musicales et théâtrales, expositions organisées en collaboration avec le Musée national bavarois - comme celle consacrée à l'effet du réchauffement climatique sur les glaciers ("Gletscher im Treibhaus"), qui a rencontré un grand succès, ou encore celle intitulée "Bergluft macht frei" - et compétitions sportives diverses.
"Sonthofen a réussi à renforcer l'"identité alpine" de ses habitantes et habitants et à faire participer toutes les classes d'âge à ses activités".
Pour Hubert Buhl, premier maire de Sonthofen, le titre de Ville des Alpes a constitué la première étape sur le chemin de la durabilité, effectuée avec les partenaires des pays alpins européens : "La ville de Sonthofen prend plus que jamais au sérieux ses responsabilités à l'égard de la population ainsi que des paysages culturels et naturels".
Dans le cadre des festivités de clôture, Sonthofen a passé le relais à la ville de Chambéry qui portera le titre de "Ville des Alpes de l'Année" en 2006. Sonthofen a été la deuxième ville allemande à se voir attribuer ce titre après Bad Reichenhall en 2001.

********************************
Chaque année, un jury international composé de représentants du "Groupe de travail des villes alpines", de la CIPRA et de l'organisation "Pro Vita Alpina", propose un candidat pour le titre de la "Ville des Alpes de l'Année". Le titre est décerné à des villes situées dans l'Arc alpin qui mettent en œuvre de façon exemplaire le traité international qu'est la Convention alpine. L'objectif principal de la Convention alpine est de concilier des mesures de protection de l'espace alpin avec un développement durable et prometteur des régions. Ce qui revient à prouver que l'écologie et l'économie ne s'excluent pas mais se complètent avantageusement, en tenant compte des besoins de la population locale.
Toutes les anciennes Villes des Alpes (Villach/A, Belluno/I, Maribor/SI, Bad Reichenhall/D, Gap/F, Herisau/CH et Trente/I) renforcent leur collaboration dans le cadre de la "Communauté d'intérêts Ville des Alpes de l'Année".
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter