Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

L'obscurité de la nuit, une ressource à préserver

Nächtliche Strassenbeleuchtungen

Au Tessin/CH, le nombre d'éclairages sur les routes a doublé durant la seconde moitié du 20ème siècle. © http://www.elektro-vogler.de

Une étude menée par des chercheurs et chercheuses suisses examine dans quelle mesure l'éclairage artificiel a pénétré en haute montagne depuis les années 1970.
La comparaison d'images satellites montre que l'éclairage s'étend sur des surfaces toujours plus vastes dans des régions qui n'étaient autrefois pas éclairées, ou seulement de manière ponctuelle. On constate des changements particulièrement importants dans les régions périphériques des Alpes : la région de Milan et le Plateau suisse, surtout, sont devenus de véritables tapis de lumière.
Rien qu'entre 1992 et 2000, la surface particulièrement éclairée a doublé et l'intensité lumineuse des sources de lumière a également augmenté. Cette évolution s'explique par une motorisation croissante et par l'extension des habitations, mais aussi par une tendance croissante aux éclairages publicitaires et décoratifs. La multiplication des éclairages influe non seulement sur le rythme jour-nuit biologique des êtres humains mais aussi sur les conditions de vie de nombreux animaux. Les protecteurs de la nature ne sont plus les seuls à s'engager toujours davantage pour la protection de l'obscurité. L'augmentation de la consommation d'énergie constitue un autre aspect à considérer.
Sources et infos : http://saturn.unibe.ch/rsbern/publication/fulltext (en), www.nfp48.ch/projekte/projectdocs/3/FiatLux (de), http://saturn.unibe.ch/rsbern/publication/fulltext (animation)
Mots-clés associés :
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter