Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Villes des Alpes : davantage de responsabilités pour l'avenir

Les villes des Alpes n'ont pas encore trouvé leur rôle dans la politique alpine. Bien qu'elles constituent le plus important moteur du développement économique et socioculturel dans l'espace alpin, on ne prend pas encore suffisamment la mesure des tâches et des responsabilités des villes pour l'ensemble des Alpes dans les discussions concernant la politique alpine, et particulièrement dans le cadre de la Convention alpine.
Telle est la conclusion d'une conférence organisée à la fin septembre à Brigue/CH par la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA).
Des conférencières et conférenciers venus de sept pays ont fait part de leurs expériences en rapport avec le thème de la Conférence "Les Alpes, entre villes et campagnes - La responsabilité des villes des Alpes dans l'avenir de l'espace alpin". Des exemples positifs ont été présentés mais des lacunes dans la perception de la responsabilité des villes des Alpes ont aussi été mises en évidence. Les Alpes sont non seulement perçues comme une région idyllique et campagnarde par la publicité touristique. Le monde politique aussi, de même que les habitantes et habitants des Alpes, qui vivent à plus de 60% dans des villes et des agglomérations, relaient cette image. Cela a pour conséquence que la ville est ressentie comme "menaçante" et "agressive" et que son rôle de moteur du développement régional ne peut s'exercer dans une relation harmonieuse avec la région rurale environnante. Les villes elles-mêmes ne prennent pas leurs responsabilités assez au sérieux ; de plus, elles sont encore trop peu conscientes de l'importance des partenariats entre villes, car elles craignent la concurrence.
Dans ce contexte, la CIPRA a rédigé une Résolution pour demander aux Etats alpins, aux Bundesländer, aux Régions, aux Cantons et aux autres collectivités gouvernementales et non-gouvernementales de porter une plus grande attention au développement durable des villes alpines au niveau de leurs politiques, de leurs stratégies et des mesures prises. La CIPRA souhaite notamment une intensification des relations d'échange entre les villes des Alpes et les centres extra-alpins, en particulier dans le domaine de la nature et de l'environnement, de la population et de la culture, de la science et de l'innovation.
Infos et téléchargement de la Résolution : www.cipra.org (de/fr/it/sl/en)
Suivez-nous

Icon_facebook  Icon_twitter