Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Italie

Nouveautés

Un centre de recherche, une administration, un bureau régional, une association de protection de l’environnement : les partenaires du projet Spare sont variés et ancrés dans différents pays alpins. Ils démontrent ensemble comment améliorer la gestion des cours d’eau, en dépassant les frontières administratives et les approches sectorielles.

Nouveautés

Front commun contre le trafic de transit

CIPRA Italie. L’Italie est majoritairement entourée par la mer Méditerranée, mais au Nord, le pays est cerné par les Alpes. Les marchandises livrées par voie maritime partent d’Italie pour être distribuées dans toute l’Europe et les produits européens sont embarqués dans les ports italiens pour traverser les mers et les océans.

Un départ en force dans l’année de Ville des Alpes

Tolmezzo a été officiellement désignée Ville des Alpes 2017 fin avril. C’est également à cette date qu’a eu lieu le coup d’envoi du projet « Tour des Villes ». Le programme annuel de la nouvelle « Ville des Alpes » est prometteur : Tolmezzo fait déjà honneur à son nouveau titre.

Trafic de transit : un succès partiel sur le Gothard

Un recul historique du trafic de marchandises transalpin a été enregistré sur le Gothard, avec les valeurs les plus basses enregistrées depuis la promulgation de la loi sur le transfert du trafic. Sur le Brenner, en revanche, l’afflux de poids-lourds augmente.

Des glaciers contaminés

Nouveautés

Des glaciers contaminés

Pesticides, herbicides, médicaments : de nombreuses substances toxiques ont été trouvées à plus de 2700 mètres d’altitude. L’eau qui s’écoule du glacier de Presena en direction de la vallée en est la preuve.

Nouveautés

Le tourisme durable en pratique

La petite commune italienne de Barmes met un frein à l’utilisation déraisonnable de son paysage, et gagne ainsi en attractivité pour les personnes en quête de calme.

Le Mont-Blanc au patrimoine mondial de l’UNESCO ?

Jeudi 26 janvier, le conseil municipal de Chamonix a voté à l’unanimité une demande d’inscription du Massif du Mont-Blanc au patrimoine mondial de l’UNESCO. Une candidature qui a de grandes ambitions en matière de politiques environnementale, territoriale et transfrontalière.