Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

France

Nouveautés

SUERA 2020 : la France a la main

Avec la nouvelle année, la présidence de la SUERA change de main : l’Italie passe le relais à la France. Pour accompagner cette présidence, la délégation française de la CIPRA a formulé des propositions d’actions sur l’agriculture locale, la participation des jeunes et d’autres thématiques.

CR de la Rencontre Alliance dans les Alpes 2019 - Le rôle des communes comme facilitatrices

Jour 1 : La protection des abeilles dans les communes – Projet BeeAware! / Actions menées par les communes françaises impliquées dans le projet BeeAware! / Présentation et visite de la Miellerie collective des Bauges, Saint-Eustache (74) / Jour 2 : Le rôle des communes comme facilitatrices pour l’installation de nouveaux habitants en territoire ruraux – Projet AJITeR / « Un projet pour ceux qui y vivent, ceux qui en vivent, et ceux qui y sont accueillis », le projet de territoire de la commune de Saint-François de Sales / Opportunités et défis sur l’installation en territoires ruraux - Témoignage de la commune des Adrets (38) / Coopérer pour mieux accueillir de nouveaux habitants

Compte-rendu de la journée "Mobilité en territoires ruraux, la gare au service du développement des territoires"

Sur la base de la coopération de l’Etoile Ferroviaire de Veynes, CIPRA France et Dromolib ont réuni une vingtaine de participants pour réfléchir à un projet de développement territorial autour de la Gare de Die. Cet atelier s’inscrivait dans le cadre du projet AJITeR - Faciliter l’accueil des jeunes adultes et de leurs initiatives en territoires ruraux - financé par le FEADER. Sur le parvis de la gare de Die, les participants étaient invités à dresser un diagnostic du site puis à proposer des solutions d’amélioration pour développer l’accueil du public en gare et ses alentours. L’ensemble de ces éléments était reporté sous la forme d’une cartographie et de schémas. Le croisement des regards « intérieurs » (personnes vivant sur le territoire) et « extérieurs » (membres du groupement AJITER notamment dont certains venant en train) nourrissent le diagnostic et les propositions qui suivent. L’enjeu de mobilité en gare de Die renvoie notamment à des questions d’aménagement du territoire, de convivialité et d’accès aux services pour la population (locale ou touristes). Globalement cette gare gagne à conserver son caractère champêtre mais il conviendrait de renforcer les connexions avec le reste du territoire (sentiment d’enfermement ou d’isolement exprimés). Des modifications minimes (fléchage au sol, information du visiteur, ouverture du petit parc arboré, repositionnement du panneau d’information de la ville, déplacement des conteneurs, etc.) permettraient un meilleur confort et la fluidification des circulations. Des réflexions complémentaires seraient nécessaires pour envisager des services en gare (bistrot, location de véhicules, etc.). L’après-midi, le groupe s’est notamment intéressé aux freins et leviers pour concrétiser des projets de revitalisation de gares.

Mémoire réalisé par Aude WARTER, dans le cadre d'un stage en collaboration avec CIPRA France et la Communauté de communes Alpes Provence Verdon. Mémoire de fin d'études d’Ingénieur de l’Institut Supérieur des Sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage, spécialisation Projet de Paysage, Site et Territoire.

Nouveautés

Une année pleine d’idées jeunes

Des adolescents discutent de l’avenir et de leur vie dans les régions de montagne ‒ pendant des randonnées, des ateliers et lors d’actions diverses sur le thème des paysages

Nouveautés

Une candidature pour les Alpes

Grenoble/F est candidate au titre de « Capitale verte européenne 2022 ». Dans la compétition pour ce prix convoité, la ville valorise son plus grand atout : les Alpes.

Point de vue : Participer à la construction des politiques européennes alpines

Le 4 avril 2019, la France prendra la présidence de la Convention alpine pour deux ans, puis en 2020 la présidence de la Stratégie de l’Union européenne pour la région alpine. Il s’agit d’une occasion pour la France de participer davantage à la construction et à la mise en œuvre des politiques européennes, note Jean Horgues-Debat, Président de CIPRA France.

La participation des jeunes n’est pas une option, mais une nécessité

Renforçons la participation des jeunes dans les Alpes ! C’est l’appel qui a été lancé dans le cadre de la conférence GaYA à Chambéry/F aux responsables politiques de l’Arc alpin. La participation de nombreux jeunes, d’élus et de représentants de la société civile a montré à quel point cette thématique mobilise.

Représentation locale

Cipra FR

> CIPRA France...