Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Positions

Vienna Declaration by the Regional Conference on Transport and the Environment 1997

27/09/1997
Vienna Declaration by the Regional Conference on Transport and the Environment 1997

The Declaration was adopted by the governments of the member states of the UN Economic Commission for Europe. The states pledge to take steps aimed at reducing the negative impact of transport and traffic on the environment and on health. Energy-efficient and ecological vehicles and fuels as well as efficient and sustainable transport systems are to be encouraged and sensitive regions protected. The UNECE members are also planning to encourage the safe transport of hazardous substances and adopt measures aimed at protecting water resources from pollution. Annexed to the Declaration is a programme with a description of potential measures and solutions in the area of transport and the environment. http://www.unece.org/doc/ece/rcte/ece.rcte.conf..2.final.e.pdf

En savoir plus...

Résolution pour une interdiction générale de la circulation de nuit des poids lourds dans les Alpes

25/09/1997
Résolution pour une interdiction générale de la circulation de nuit des poids lourds dans les Alpes

La Convention alpine, signée le 7 novembre 1991, prévoit dans ses objectifs de „...réduire les nuisances et les risques dans le secteur du transport interalpin et transalpin, de telle sorte qu’ils soient supportables pour les hommes, la faune et la flore ainsi que pour leur cadre de vie et leurs habitats...“. (art.2 al.2, lit.j). Malgré cette louable déclaration, le trafic routier dans les Alpes a continué et continue à augmenter, entraînant une dégradation de la situation environnementale et des conditions de vie le long des principaux axes de transit alpin.

En savoir plus...

Résolution pour une interdiction générale de l’utilisation de l’hélicoptère à des fins touristiques dans les Alpes

25/09/1997
Résolution pour une interdiction générale de l’utilisation de l’hélicoptère à des fins touristiques dans les Alpes

Dans les Alpes, et de façon générale dans les régions de montagnes, le vol des hélicoptères occasionne des nuisances sonores qui perturbent fortement la faune sauvage et engendrent d’importantes perturbations pour les gens. De ce fait, l’utilisation de l’hélicoptère devrait être strictement limitée aux interventions absolument nécessaires.

En savoir plus...

Résolution: Agrandissement de l’aéroport de Bozen/I

16/02/1997
Résolution: Agrandissement de l’aéroport de Bozen/I

Il est prévu d’agrandir l’aéroport de Bozen/Tyrol du Sud, utilisé actuellement à des fins touristiques et sportives, pour en faire une place d’atterrissage de 3e catégorie. Dans la conception, il s’agit d’une adaptation aux exigences d’un service aérien international, respectivement au développement des vols charters et cargos. Le projet prévoit en 1998 déjà 12’000 mouvements d’avions, chiffre qui augmentera jusqu’à 31’000 en l’an 2010. La Commission internationale pour la protection des Alpes (CIPRA) appelle le gouvernement du Tyrol du Sud à ne pas agrandir l’aéroport de Bozen et à réduire les nuisances actuelles du trafic aérien touristique et sportif de manière conséquente.

En savoir plus...

Plan d'action pour la mise en oeuvre de la Convention alpine

01/07/1996
Plan d'action pour la mise en oeuvre de la Convention alpine

CIPRA International présente en 1996 un plan d'action pour la mise en œuvre de la Convention alpine. Une première partie de ce document concerne l'ensemble des protocoles. On y demande la création d'un logo pour la Convention alpine et d'un label distinguant les produits et les prestations de services d'une qualité particulière. On prévoit également l'établissement d'un "livre blanc" pour les projets modèles ainsi que d'une "liste noire" des mesures incompatibles avec la Convention alpine. Un service d'expertise indépendant pour l'examen de la compatibilité de projets et de mesures avec les objectifs et les contenus de la Convention alpine doit être créé. Différentes actions sont également proposées dans les thématiques des protocoles de la Convention alpine. .

En savoir plus...

Proposition de la CIPRA concernant le protocole Transports de la Convention alpine

01/06/1996
Proposition de la CIPRA concernant le protocole Transports de la Convention alpine

Les signataires de la Convention alpine n'étant pas encore parvenus à s'entendre sur un protocole Transports acceptable par toutes les parties, la CIPRA présente son propre projet de protocole. L'objectif du protocole Transports est de réduire les nuisances et les risques dans le domaine du trafic intra-alpin et transalpin à un niveau qui ne soit pas dommageable pour les êtres humains, les animaux et les plantes. Il engage les parties contractantes à développer les transports publics et à transférer le trafic sur le rail. En outre, aucune nouvelle route à grand débit ne doit plus voir le jour. Il importe également de réduire les nuisances du trafic aérien. Dans le domaine du tourisme, la construction de nouveaux équipements doit être considérée sous l'angle de la protection de l'environnement.

En savoir plus...

CIPRA - Déclaration du trafic de Belluno/I

06/10/1994
CIPRA - Déclaration du trafic de Belluno/I

Rappelant que la déclaration relative au trafic de transit émise par la CIPRA le l er octobre 1988 à Triesenberg/FL garde toute sa validité et toute son urgence, les 150 experts et délégués de la CIPRA venus de tous les États alpins adressent aux responsables politiques, aux administrations, aux milieux scientifiques et aux associations de toutes les Alpes la demande suivante: Réduire les charges induites par le trafic!

En savoir plus...

La Convention alpine - bilan provisoire

15/06/1992
La Convention alpine - bilan provisoire

L'absence de débats publics sur les contenus techniques de la Convention alpine a engendré de l'irritation chez les populations concernées de différentes régions. En 1992, CIPRA International a donc formulé pour chaque protocole les exigences essentielles concernant la Convention alpine, qu'elle met à la disposition des parties contractantes comme base de discussion. La CIPRA entend ainsi ouvrir les débats techniques et dire à la population alpine ce qui l'attend dans le cadre de la Convention alpine.

En savoir plus...

CIPRA - Déclaration de l'eau de Martuljek, Slovénie

09/10/1990
CIPRA - Déclaration de l'eau de Martuljek, Slovénie

Moins de 10% des quelques 10'000 km de rivières des Alpes se trouvent encore dans un état naturel. Tel est le résultat décevant d'une étude effectuée à la demande de la Commission Internationale pour la Protection des Alpes (CIPRA) par le Centre International pour l'Environnement Alpin (ICALPE) à Chambéry, en collaboration avec l'Université de Grenoble. Les résultats varient entre 2 et 7% selon les pays, seule à la France possédant encore 18% de rivières alpines à l'état naturel. Pas une seule des principales rivières des Alpes n'est aujourd'hui naturelle sur l'ensemble de son cours. Moins de 10 d'entre elles ont encore un lit naturel sur plus de 15 à 20 kilomètres. Pour cette raison, les participants au Congrès 1990 de la CIPRA à Martuljek/Slovénie demandent aux gouvernements des Etats et pays alpins de décréter un moratoire de 10 ans comme délai de réflexion pour toute construction sur les parties de rivières encore intactes. Le but consiste à créer un réseau de biosphères pour les paysages de rivières sauvages couvrant l'ensemble de l'arc alpin. Les sections de rivières recensées dans l'étude de l'ICALPE en constituent l'ossature. Les possibilités de réaménagement naturel des sections de liaison les plus perturbées sont à étudier et à réaliser.

En savoir plus...