Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Positions

Les revendications de la CIPRA concernant la mise en œuvre de la Convention alpine

Luftbild Flurgehölz. Die gesamte Grünraumplanung der Gemeinde Mäder wird evaluiert.

Luftbild Flurgehölz. Die gesamte Grünraumplanung der Gemeinde Mäder wird evaluiert.

Les ministres de l'environnement des pays alpins ont déclaré en 1998 que la mise en œuvre de la Convention alpine devait commencer avant la ratification des protocoles. Deux ans plus tard, cette exhortation n'a malheureusement montré que peu de résultat. CIPRA International s'est intéressée de très près à la mise en œuvre de la Convention alpine, en collaboration avec des expert-e-s et elle a élaboré un document détaillé sur cette mise en œuvre. Elle indique qu'une mise en œuvre ponctuelle des protocoles de la Convention alpine est problématique. CIPRA International souligne à quel point il importe de garder une vision d'ensemble. Dans cet esprit, les exigences de mise en œuvre de la CIPRA sont à comprendre comme des exemples. "Piocher" ici et là des points particuliers ou ériger un protocole en "modèle" contrediraient l'esprit de la Convention alpine, comprise comme un instrument global de mise en œuvre d'un développement durable. La CIPRA voit dans la création de régions modèles présentant un développement durable exemplaire une possibilité de parvenir rapidement à des résultats.

Langue

de, fr, it, sl

Adopté(e) par

CIPRA

Les exigences de la CIPRA pour la mise en œuvre — 50Kb
Il y a deux ans, les ministres de l'environnement des pays alpins n'en ont pas démordu: la mise en œuvre de la Convention alpine devait déjà commencer avant la ratification des protocoles. Mais cela n'a pas déclenché pour autant une pluie de mesures d'application dans les différents Etats.
Mots-clés associés : ,