Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Représentations du loup : nos valeurs en question

Notre image du loup est façonnée par nos représentations culturelles.

Aucun autre animal ne peut rivaliser avec le loup en termes d’impact médiatique. La soif de sensation empêche souvent de voir l'essentiel. Plusieurs initiatives ont donc été lancées pour améliorer l’image du loup dans les Alpes.

La probabilité qu'un loup attaque un être humain est pratiquement nulle. Les loups sont des animaux farouches. Tellement farouches que le photographe et auteur suisse Peter Dettling parti en tournage dans la région de Calanda/CH a dû attendre plus de dix jours avant d’apercevoir pour la première fois la meute du Calanda. Le loup est pourtant omniprésent dans les médias. Assoiffés de scandales, ceux-ci se précipitent sur les moutons et les chèvres prédatés, diffusent des images qui polarisent et alimentent les clichés.

Des projets tels que « LIFE WOLFALPS » tentent de corriger cette image déformée. Le projet se penche depuis 2013 sur les reportages négatifs sur le loup et leur impact. Mettant en pratique la devise « Écouter avant de parler », il s’est penché sur les différents types de communication sur le retour du loup. Des mesures de communication ciblées et un travail de sensibilisation ont ensuite permis d'améliorer l'information et d'accroître la tolérance au sein de la population.

Le projet « Les loups : connaissances et pratique. Ethnographie du retour du loup en Suisse » réalisé par l'université de Zurich examine pourquoi l'image du « méchant loup » est encore ancrée dans nos esprits. Selon Bernhard Tschofen, responsable du projet, notre société véhicule cette image depuis des siècles. Se confronter avec le loup signifie aussi se confronter avec nous-mêmes : « Nous devons lancer un débat ouvert sur nos valeurs », souligne le chercheur.

La province italienne du Trentin, qui abrite des ours et des loups, s’engage pour une coexistence pacifique avec les grands prédateurs. Elle publie des rapports annuels, entretient un site d’information et subventionne des mémoires de fin d’étude sur ce thème. Une gestion durable du loup demande non seulement des mesures efficaces pour la protection des troupeaux et des mesures de compensation, mais aussi et surtout une bonne information de la population.

 

Sources et informations complémentaires :

http://peterdettling.com (de, en), www.lifewolfalps.eu (de, it, sl, en), http://www.lifewolfalps.eu/wp-content/uploads/2017/05/Abstract-Book-WEB.pdf (it, en), www.youtube.com/watch?v=1vqL1g9QIt4 (it), www.isek.uzh.ch/de/popul%C3%A4rekulturen/forschung/projekte/drittmittelprojekte/wolf.html (de), https://grandicarnivori.provincia.tn.it/Il-lupo (it), www.eurac.edu/de/research/mountains/regdev/publications/Pages/dossier/Dossier-lupo-Alto-Adige.aspx (de, it)

L'exposition "Le Loup est là. Une exposition de l’homme » organisée par l’université de Zurich et le Musée Alpin Suisse est présentée du 30 juin 2018 au 28 avril 2019 au Musée d'histoire naturelle de Lucerne, et à partir de mai 2019 au Centre du Parc National Suisse à Zernez. Le catalogue de l’exposition peut être commandé à l'adresse suivante : info@alpinesmuseum.ch

Mots-clés associés : , ,