Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Informations complémentaires

Nouveautés

Pratiques de plein air et respect de la nature

Gérer les flux de visiteurs dans les parcs naturels par le biais de campagnes d’information. ©CIPRA/Michael Gams

De plus en plus de gens passent leur temps libre dans la nature. Il est donc essentiel que les visiteurs et les sportifs de plein air adoptent des comportements respectueux dans les zones écologiquement sensibles. Des campagnes d’informations permettent de sensibiliser les visiteurs.

Même si les sports de plein air tels que la randonnée pédestre, le ski alpin ou le VTT sont considérés comme des activités soutenables, ils peuvent perturber les animaux et la nature dans les zones sensibles à certaines périodes de l'année, par exemple en hiver ou pendant la période de reproduction. Une forte augmentation du nombre de visiteurs ou l’accès massif à des sites jusqu’ici préservés peuvent avoir des impacts dramatiques pour la faune et la flore. Si l’augmentation du nombre de visiteurs est une bonne nouvelle pour le tourisme, elle oblige en revanche les administrateurs des espaces protégés à réagir très tôt face aux menaces que représentent les flux de visiteurs pour la faune et la flore, et à développer des stratégies de communication et de protection intégrées. Pour réussir, ces stratégies doivent mobiliser l’ensemble des acteurs du tourisme local.  

Des campagnes d'information visant à sensibiliser les visiteurs et à réduire les perturbations de la faune sauvage en hiver ont déjà été menées avec succès en Autriche et en Suisse, notamment dans le cadre de l'initiative « Respecter, c’est  protéger ». Des mesures analogues ont également été prises en Italie.

Avec le projet Resicets, l’administration des espaces protégés du Val d’Ossola dans le Piémont/I souhaite impliquer les différents acteurs du tourisme local dans un programme d'information, de sensibilisation et de développement économique et régional. Le projet « Resicets – Résilience environnementale des activités récréatives dans les espaces protégés de l’Ossola, à travers la Charte européenne du tourisme durable » est piloté par CIPRA Italie et financé par la Fondation Cariplo. Resicets est lié à l'initiative « Be Part Of The Mountain ». Ce projet de coopération international réunit des espaces protégés, des ONG environnementales, des organismes publics, des associations alpines et des « ambassadeurs » réunis sous l’égide d'Alparc, le Réseau Alpin des Espaces protégés, afin de sensibiliser les pratiquants de sports de plein air aux impacts de leurs activités.

 

Sources et informations complémentaires :

www.cipra.org/it/cipra/italia/progetti-attivita (it/en), www.alparc.org/fr/wewild, www.bepartofthemountain.org (en), www.respecter-cest-proteger.ch/index.php?id=411&L=1, www.respektiere-deine-grenzen.at  (de), Video clip - Be part of the mountain (en)

 

Mots-clés associés : ,