Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Petite abeille, grands effets

Couchées sur un lit de velours : le numéro actuel de la revue thématique de la CIPRA est dédié aux abeilles, symboles de la biodiversité menacée. (c) Caroline Begle, CIPRA International

Pourquoi nous avons besoin de miel, de pollinisateurs et de biodiversité : le numéro de mars 2020 de la revue thématique Alpenscène met le focus sur les abeilles.

« L’idéal serait de ne pas la nourrir du tout », déclare Klébert Silvestre, apiculteur dans la commune française des Belleville et Président du Centre d’études techniques apicoles de Savoie, à propos de l’abeille noire. Klébert Silvestre s’engage pour la préservation de cette race ancienne d'abeilles, et en faveur d’une apiculture durable. Il laisse par exemple du miel à ses abeilles pour passer l’hiver, au lieu de les nourrir avec du sucre. L’apiculteur savoyard participe aussi en tant qu’expert au projet de protection des abeilles BeeAware! de la CIPRA, et a été interviewé pour Alpenscène. Mais l’univers des abeilles dans les pays alpins va beaucoup plus loin que la seule production de miel, comme le souligne Monika Gstöhl de CIPRA Liechtenstein dans son article introductif: « Les abeilles et autres pollinisateurs jouent un rôle clé pour la biodiversité et notre alimentation, et génèrent d’importantes valeurs monétaires. » Pourquoi les abeilles sauvages sont tout aussi importantes que les abeilles domestiques, quelles sont les menaces qui pèsent sur elles, comment les abeilles sont devenues à la fois un symbole culturel et un enjeu politique : le numéro actuel de la revue thématique Alpenscène de la CIPRA apporte un éclairage à ces questions. Pour vous abonner à la revue Alpenscène : www.cipra.org/fr/service-d-abonnement/alpenscene