Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Oh...

© Derek Bakken_flickr

Qui a peur du loup ? Les cantons suisses de Saint-Gall et des Grisons, par exemple.

Depuis plusieurs années, ils vivent quasiment porte à porte avec la première meute de loups de Suisse dans le massif du Calanda. Par crainte que des loups affamés ne se mettent à rôder autour des maisons, les autorités ont délivré une autorisation de tir pour l’hiver 2015/2016. Or, en raison de l’hiver très doux, la meute de loups ne s’est pas approchée des habitations et aucun animal n’a été abattu. Cet arrêt de mort a été contesté devant les tribunaux. Un an plus tard, les rouages de la bureaucratie ont fini de tourner et le verdict a été rendu : l’autorisation de tir ne respectait pas le principe de proportionnalité, elle a été attribuée de manière trop précipitée et les loups du Calanda ne représentent pas un danger imminent pour la population. De nos jours, les loups trouvent de toute façon des proies plus faciles quand la porte de la bergerie reste ouverte...

Sources et informations :

www.nzz.ch/panorama/urteil-des-verwaltungsgerichts-calanda-woelfe-waren-nicht-gefaehrlich-ld.144314 (de),  www.vaterland.li/region/ostschweiz/Woelfe-ueberfordern-die-Buendner-Regierung;art193,255443 (de), www.suedostschweiz.ch/panorama/2017-02-21/wolf-in-trun-in-stall-eingestiegen (de)

Mots-clés associés : , ,