Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Mobiles dans les Alpes

02/09/2021
Sur le rail, sur les routes ou sur des sentiers de montagne : de nombreux projets de la CIPRA abordent les différents facettes de la mobilité durable.
Image caption:
Prendre le train, partir et découvrir des paysages : 125 jeunes voyagent cet été de manière durable dans les Alpes avec Yoalin. (c) Nejc Kavka

La pandémie est en train de changer notre façon de voyager. Partir pour des destinations lointaines est devenu plus compliqué. La tendance est clairement au renforcement du voyager local et durable. Le projet « Yoalin » (Youth Alpine Interrail) de la CIPRA encourage depuis 2018 les jeunes des Alpes à explorer les régions qui les entourent de manière plus consciente, en utilisant les transports en commun. En tant que promoteurs du projet, le Conseil des Jeunes de CIPRA (CYC) et la CIPRA s’engagent pour une mobilité plus respectueuse du climat et plus abordable dans les Alpes. Les membres du CYC travaillent également à la mise en place d’un billet unique donnant accès à tous les transports en commun des Alpes (Alptick) : la mobilité durable joue un rôle essentiel dans la lutte contre le changement climatique.

Huit pays, 20 ans, 5000 kilomètres

En raison notamment de la pandémie de Covid-19, les pratiques de tourisme doux telles que l’itinérance à pied suscitent un engouement croissant. Face à cette tendance, la CIPRA s’est associée à des clubs alpins, des parcs nationaux, des organisations touristiques et des communes pour évaluer les potentiels d’avenir de la Via Alpina, qui fêtera ses 20 ans en 2022. « Pour assurer la pérennité de la Via Alpina, nous prévoyons en particulier de réaménager l’itinéraire rouge », explique le responsable du projet, Jakob Dietachmair. « Nous allons travailler sur le tracé de l’itinéraire, mais aussi sur les hébergements et sur les histoires racontées le long du sentier. » Le projet est soutenu par le ministère autrichien de la Protection du climat.

Au travail en bus, en train ou à vélo

Dans la vallée du Rhin alpin, des dizaines de milliers de personnes effectuent chaque jour leurs trajets domicile-travail en voiture. Plus des deux tiers d’entre elles habitent à moins de 15 kilomètres de leur lieu de travail, mais elles sont moins de 10 % à aller au travail à vélo ou en train. Dans le cadre du projet Amigo, des entreprises pilotes testent pendant trois ans des solutions individuelles, avec le soutien de spécialistes de la santé, de la mobilité et de l’économie comportementale. Ce projet s’appuie sur les résultats de projets antérieurs de la CIPRA sur la mobilité transfrontalière, dont une boîte à outils destinée aux entreprises et des recommandations politiques.

Parallèlement à la mobilité durable, la CIPRA présente également sur sa carte interactive des Alpes des bonnes pratiques en matière de gestion des flux touristiques : specialps2.cipra.org.

 

Sources et informations complémentaires :

www.cipra.org/fr/amigo (de, en, fr, it, sl), www.cipra.org/fr/pemo (de, fr, it, sl) www.cipra.org/fr/via-alpina (de, en, fr, it, sl), www.cipra.org/fr/yoalin (de, en, fr, it, sl), www.cipra.org/fr/alptick (de, en, fr, it, sl) www.cipra.org/fr/specialps2 (de, en, fr, it, sl)