Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Manger les Alpes !

Le menu alpin interactif met l’eau à la bouche des internautes.

Potage à l’eau de lac de barrage, strudel aux pesticides ou fondue des glaciers : le patrimoine culinaire des Alpes est immense. Le menu interactif publié par la CIPRA dans le cadre du projet Interreg eatAlps en donne un aperçu.

Les touristes apprécient la richesse de la cuisine alpine. Des plats alpins typiques à base d’ingrédients locaux, suivant parfois des traditions séculaires. Avec les changements qui affectent aujoud’hui les Alpes, ces recettes sont aujourd’hui réinterprétées et adaptées. Pour mettre ce patrimoine à l’honneur, la CIPRA a mis en ligne la première carte interactive des spécialités culinaires des Alpes.

La salade de câbles de téléphérique est une entrée qui fait actuellement fureur dans les grandes stations de ski des Alpes françaises, tandis que les restaurants d’altitude de la station austro-helvétique d’Ischgl-Samnaun préfèrent le velouté de lagopèdes à la Piz Val Gronda. Les amateurs de spécialités bavaroises se tourneront plutôt vers le potage à l’eau du lac de barrage de Sylvensteiner. Bien entendu, l’Italie ne peut pas manquer sur une carte des spécialités culinaires : le « tiramisu aux gaz d’échappement » du Tyrol du Sud est une spécialité régionale plébiscitée chaque jour par les riverains de l’axe du Brenner.

Le strudel aux pesticides du Val Venosta/I figure également au menu alpin. Le sud des Alpes italiennes n’est pas oublié: les gourmets pourront y déguster la pizza piémontaise à l’eau boueuse, une spécialité rustique cuisinée au cours de raids à moto sur des sentiers sauvages. Une autre délicatesse culinaire est devenue un grand classique de la gastronomie alpine : la fondue des glaciers, concentré de langue glaciaire fondant doucement au soleil comme le fromage dans l’huile. Pour le dessert, on recommandera un plat typiquement autrichien, la crème au chocolat aromatisée à l’extrait de tourbière asséchée. Point d’orgue du menu alpin, la Suisse s’érige en œuvre d’art globale avec son fromage de tunnel parfumé au trafic de contournement.

Mots-clés associés :