Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

Le lagopède alpin peut continuer de couver

La vallée de la Vallaccia/I, site en grande partie préservé, reste protégée. © asebest / flickr.com

Il n’y aura pas de nouvelles remontées ni de nouvelles pistes sur les prairies d’alpage de la Vallaccia/I. C’est ce que vient de décider la Cour administrative de Lombardie, qui annule par cette décision l’autorisation délivrée par le Conseil des ministres italiens.

 Le conflit a duré longtemps, mais aujourd’hui, la décision est claire : la Cour administrative régionale de Lombardie (TAR) a donné suite au recours déposé par l’organisation environnementale italienne Legambiente contre la décision de construire de nouvelles pistes et de nouvelles remontées dans la Vallaccia. Ce projet aurait été implanté dans une vallée parallèle à la vallée de Livigno, au cœur d’un site qui a conservé son caractère rural originel et qui est protégé par le réseau Natura 2000 et par le Plan paysager de la région de Lombardie.

L’Autorité de surveillance a elle aussi émis des réserves dans son expertise. En revanche, la société d’exploitation des remontées Mottolino Spav a argumenté qu’il s’agissait de la reconstruction d’une remontée existante et non d’une construction neuve. Cette affirmation a été réfutée, la gare de départ de l’ancienne remontée étant située à trois kilomètres du nouveau projet. Par ailleurs, aucun document d’aménagement du territoire ne prévoit une extension du domaine skiable sur ce site.

Pour accélérer le projet et obtenir une autorisation de construction de la nouvelle remontée, les collectivités locales se sont adressées directement au Conseil des ministres. Celui-ci a donné son autorisation, qui vient d’être annulée par la TAR. Il s’agit d’une décision discrétionnaire qui ne doit en aucun cas s’opposer au droit existant, argumente le tribunal. La TAR a ainsi rétabli le principe de la sécurité juridique. « Nous sommes satisfaits de l’issue de ce contentieux qui dure depuis beaucoup trop longtemps », déclare Barbara Meggetto, présidente de Legambiente Lombardie.

La nature et l’agriculture devraient rester prioritaires dans la vallée de la Vallaccia, et le lagopède alpin pourra continuer de couver en paix sur le versant nord de la vallée – pour le moment du moins. La société d’exploitation des remontées travaille en effet déjà sur un nouveau projet de liaison inter-stations.

 

Source et informations complémentaires : http://lombardia.legambiente.it/contenuti/comunicati/ampliamento-degli-impianti-sciistici-livigno-il-tar-accoglie-il-ricorso-di-lega (it), www.laprovinciadisondrio.it/stories/Cronaca/livigno-dopo-lo-stop-alla-vallaccia-colleghiamo-i-versanti-e-valdidentro_1192512_11/ (it)