Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La tête froide malgré le réchauffement climatique

Une ambassadrice de la lutte contre le changement climatique : la météorologiste et climatologue Helga Kromp-Kolb. © Michael Gams, CIPRA International

Oasis de verdure et plans d’urgence : pourquoi le climat se réchauffe toujours plus vite dans les Alpes, et comment les territoires peuvent s’adapter au changement climatique.

Des versants d’herbe brunâtre en hiver et des champs desséchés en été : le changement climatique transforme les paysages alpins plus vite qu'ailleurs. D’une part parce que les océans se réchauffent plus lentement que les continents, et d’autre part parce que la durée du manteau neigeux est de plus en plus courte en montagne. Les rochers absorbent plus fortement le rayonnement solaire que la neige : la neige restante fond encore plus vite. Comme le souligne Helga Kromp-Kolb, il s’agit d’un « processus qui s’auto-renforce ». La météorologiste et climatologue autrichienne s’inquiète moins pour les Alpes que pour les populations qui y vivent. « Nous n’avons plus beaucoup de temps pour décider si nous voulons stabiliser le climat ou non. »

Que peuvent faire les territoires ?

En février 2020, Helga Kromp-Kolb a présenté des solutions pour sortir de la crise climatique dans la commune de Nenzing. Le Walgau, dont fait partie Nenzing, est l’un des 44 territoires-modèles autrichiens pour l'adaptation au changement climatique. « Dans un premier temps, nous nous sommes basés sur les données climatiques recueillies sur le territoire pour esquisser une stratégie d’adaptation au changement climatique », explique la gestionnaire locale du projet KLAR!, Marina Fischer. Cette stratégie définie pour les deux années à venir et articulée en 10 actions a été soumise au Ministère autrichien de la Protection du climat. L’une des actions prioritaires est la protection des sols, annonce Marina Fischer : « Nous voulons expérimenter sur un terrain-test comment améliorer la fertilité des sols et leur capacité de rétention. » La résilience aux périodes de canicule est une autre priorité. En coopération avec des jeunes, des « lieux de fraîcheur » seront identifiés et rendus accessibles, par exemple au bord des cours d’eau. Des événements publics seront également organisés pour sensibiliser la population au changement climatique et à ses effets.

Dans les Grisons/CH, communes et territoires font face au défi du changement climatique à l'aide d’une « boîte à outils » développée spécialement pour la région. Cette boîte à outils traduit les résultats de la recherche sur les scénarios climatiques locaux en risques et opportunités concrets pour la population, la nature et l’économie du territoire, et donne un aperçu des mesures possibles. Elle s’appuie sur une autre boîte à outils développée pour le territoire de la Surselva (Grisons) de 2014 à 2016 par la CIPRA, en coopération avec la Surselva et d’autres partenaires, parmi lesquels la société suisse de conseil et de développement de projets Seecon.

Neutralité climatique dans l’Allgäu

Même si les mesures d'adaptation sont essentielles, l’objectif de réduction des émissions de CO2 ne doit pas être perdu de vue. Dans le territoire allemand de l’Allgäu, l’alliance « Neutralité climatique dans l’Allgäu à l’horizon 2030 » a été fondée à cet effet en février 2020, sous l’égide du Centre pour l’énergie et l'environnement de l’Allgäu/D. Elle vise à inciter les entreprises, les communes et les institutions à atteindre progressivement la neutralité climatique d’ici à 2030.

 

Sources et informations complémentaires :

www.cipra.org/de/news/ein-werkzeugkoffer-fuer-den-klimawandel (de), www.regiun-surselva.ch/svilup/klima-toolbox-surselva/ (de), https://seecon.ch/project/klima-toolbox-graubunden (de), www.gr.ch/DE/institutionen/verwaltung/ekud/anu/dokumentation/tagungen/klima-toolbox/ (de), https://klar-anpassungsregionen.at (de) https://wiki.imwalgau.at/KLAR_Im_Walgau (de), www.cipra.org/de/news/das-allgaeu-setzt-ein-zeichen-fuer-den-klimaschutz (de), www.cipra.org/de/news/das-allgaeu-setzt-ein-zeichen-fuer-den-klimaschutz (de)

Écouter l’interview de Helga Kromp-Kolb (en allemand) :