Représentations de la CIPRA

Outils personnels

  Filtres de recherche  

Nouveautés

La protection de la nature en crise

L’irrationnel l’a emporté : 27 des 29 communes du Parc national de la Vanoise ont refusé de ratifier la nouvelle charte du parc. © Parc National de la Vanoise – Nathalie Tissot

L’irrationnel l’a emporté : 27 des 29 communes du Parc national de la Vanoise ont refusé de ratifier la nouvelle charte du parc. © Parc National de la Vanoise – Nathalie Tissot

L’Union Européenne demande une meilleure application de la Stratégie européenne en faveur de la biodiversité. En même temps, des espaces protégés des Alpes sont fragmentés, affaiblis, dévalorisés. Où est-ce que le bât blesse ?

Le bilan à mi-parcours de la Stratégie biodiversité de l’UE à l’horizon 2020 est décevant : plus des trois quarts des habitats naturels importants sont dans un état non satisfaisant, et de nombreuses espèces sont menacées d’extinction. « Si nous perdons notre biodiversité, nous perdons également notre milieu vital », souligne Karmenu Vella, commissaire européen chargé de l’environnement. « Cela, nous ne pouvons nous le permettre, notre économie non plus. » Les États membres doivent mieux appliquer la législation de l’Union sur la nature, non seulement dans le cadre des espaces protégés, mais aussi dans des domaines comme l’agriculture ou la foresterie.

Un sondage d’opinion à l’échelle de l’UE confirme que l’affaiblissement de la biodiversité préoccupe les Européens et qu’ils souhaitent la protéger. Pourtant, certains espaces protégés des Alpes sont sous pression. En Italie, le Parc national du Stelvio menace d’être démembré. En Slovénie, les esprits s’échauffent autour du parc national du Triglav : la nouvelle législation prévoit un soutien financier pour les huit communes de la zone périphérique, mais la crise économique est passée par là et les financements n’ont pas pu être versés. Plusieurs communes s’insurgent.

Victoire de l’irrationnel ?

En France, la zone d’adhésion du Parc national de la Vanoise sera désormais réduite au septième de sa taille actuelle, après le refus de 27 des 29 communes d’adhérer à la nouvelle charte du parc. Fait inhabituel : plusieurs maires souhaitaient signer la charte, mais ont été contraints de faire respecter le choix de leurs habitants ou ont été désavoués par leur conseil municipal. Rémi Zanatta, maire de Termignon, est déçu : « Le Parc national de la Vanoise est un pilier de notre stratégie touristique. La charte devait en être une suite logique. » La nouvelle charte de territoire avait dû être mise en œuvre suite à la loi de réforme de 2006 visant à renforcer la coopération des parcs nationaux avec les communes de la zone d’adhésion.

Pourquoi la situation est-elle si difficile pour les espaces protégés ? Dans le Parc national de la Vanoise, ceci est sans doute lié au contexte très particulier, avec 26 des 29 communes supports de station de ski et la présence de trois des dix plus grands complexes mondiaux de ski. La nouvelle charte n’a pas su convaincre. « La charte a été vécue comme un possible frein au développement, alors qu’elle est d’abord conçue comme un outil de partenariat pour un projet de territoire », résume le directeur du parc, Emmanuel Michau. Dans tous les autres parcs français, ce sont entre 75 et 80 % des communes qui ont dit oui dès la première vague d’adhésion.

CIPRA Italie s’engage sur une nouvelle voie

L’enjeu est donc de savoir comment améliorer la coopération et la compréhension entre les protecteurs et les usagers de la nature. En Italie, la CIPRA s’est engagée dans une démarche exemplaire : en coopération avec des organisations membres aux positions parfois très différentes, CIPRA Italie a élaboré un document de stratégie comprenant des propositions de mesures d’application. Pour elle, l’implication des acteurs du territoire peut permettre aux espaces protégés de donner des réponses sur la protection de la biodiversité, mais aussi aux attentes en matière de qualité de vie.


Source et informations complémentaires : http://www.vanoise-parcnational.fr/fr/documentation-en-ligne/doc_download/2687-la-charte-du-parc-national-de-la-vanoise--le-present-et-lavenir.html, http://www.adnkronos.com/sostenibilita/risorse/2015/10/05/una-petizione-per-salvare-stelvio-associazioni-mattarella-fermi-smembramento_KKiRZuvsA7xgCzBWf8xB1K.html (it), http://ec.europa.eu/environment/nature/biodiversity/comm2006/2020.htm (en), http://www.cipra.org/it/cipra/italia (it)